Coronavirus : comment moduler ses impôts pour anticiper la baisse de revenus ?

  • A
  • A
Impôt prélèvement à la source 1:05
Si cela ne règle pas tout, il est tout de même possible de baisser dès aujourd'hui les mensualités de ses impôts, avec le prélèvement à la source. © AFP
Partagez sur :
Pour faire face à la baisse de revenus engendrée par l'épidémie de coronavirus, il est possible de moduler les mensualités de ses impôts en ligne, avec le prélèvement à la source. La démarche est à effectuer en ligne. Attention, une seule modulation est possible par an. 

L'impact économique de l’épidémie de coronavirus risque d’être lourd. De nombreuses entreprises connaissant déjà des difficultés, et certains patrons, notamment de PME, se demandent s’ils vont pouvoir se payer, et payer leurs salariés à la fin du mois. Chômage partiel, cessation d’activité : les revenus de nombreux Français vont être affectés par la crise sanitaire. Si cela ne règle pas tout, il est tout de même possible de baisser dès aujourd'hui les mensualités de ses impôts, avec le prélèvement à la source.

Un de ses avantages est de payer ses impôts en fonction de ce que l’on gagne véritablement chaque mois. Si vous savez dès aujourd'hui que vos revenus vont fortement baisser dans les mois à venir à cause d'un chômage partiel ou à cause d'une baisse importante de chiffre d'affaires, si vous êtes patron, vous pouvez demander à faire baisser le coût de chaque mensualité.

Une démarche à faire en ligne

Pour effectuer la démarche, c'est très simple. Il suffit de se rendre dans son espace personnel, sur le site "impots.gouv.fr". Ensuite il faut cliquer sur "Gérer mon prélèvement à la source", puis sur "actualiser à la suite d'une hausse ou d'une baisse de vos revenus".

Une fois le montant estimé des revenus de l'année entré, il sera possible de bénéficier automatiquement de mensualités en lien avec les revenus du moment. Attention, une seule demande de modulation est possible dans l'année pour l'instant. De quoi se donner un peu d'air pour passer ces temps compliqués.

Europe 1
Par Emmanuel Duteil, édité par Mathilde Durand