Bruno Le Maire aux syndicats de l'aciérie Ascoval : "nous allons y arriver !"

, modifié à
  • A
  • A
"C'est parce que nous sommes rassemblés que nous allons y arriver, nous avons le même combat", a assuré Bruno Le Maire. © GUILLAUME SOUVANT / AFP
Partagez sur :

En visite sur le site de l'aciérie Ascoval de Saint-Saulve en redressement judiciaire jeudi, le ministre de l'Économie Bruno Le Maire s'est montré confiant quant à la sauvegarde de l'entreprise.

Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire s'est montré confiant jeudi matin sur une issue positive dans le dossier Ascoval, affirmant devant les syndicats de l'aciérie en redressement judiciaire : "nous allons y arriver !".

"Nous avons le même combat". "Nous allons y arriver ! Nous allons y arriver grâce a vous. Chaque jour compte. C'est parce que nous sommes rassemblés que nous allons y arriver, nous avons le même combat. J'espère qu'il y aura un reprise confirmée", a déclaré Bruno Le Maire lors d'une réunion sur le site de l'usine avec les syndicats, des élus et le président d'Ascoval Cédric Orban.

Annoncée mercredi par Bercy, cette visite intervient alors que les 281 salariés de l'entreprise ont repris lundi le travail, après une semaine de blocage, dans l'attente d'une décision judiciaire sur le projet de reprise déposé par le groupe franco-belge Altifort.

Décision attendue le 12 décembre sur l'offre de reprise. Cette décision sera rendue le 12 décembre, a annoncé mercredi la chambre commerciale du tribunal de grande instance de Strasbourg. Ce nouveau délai doit permettre de peaufiner l'offre d'Altifort et de trouver un accord avec Vallourec, actionnaire et principal client de l'aciérie.