Standard and Poor’s : la France "a bien géré sa communication"

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - "Les prévisions de la Commission européenne ne sont pas une surprise : nous savions déjà depuis un certain temps que 2013 serait encore une année très, très difficile et que l’objectif de 3% de déficit pour cette année paraissait un objectif très ambitieux. Donc les annonces récentes du gouvernement de ce point de vue là ne constituent pas du tout une surprise, ils ont même assez bien géré leur communication", a déclaré Jean-Michel Six, patron de Standard and Poor’s France, jeudi matin sur Europe 1.