STMicroelectronics: chômage partiel fin 2011

  • A
  • A
Partagez sur :

Le fabricant franco-italien de semi-conducteurs STMicroelectronics a annoncé aux syndicats des mesures de chômage partiel sur les sites de production qui toucheront d'ici fin 2011 surtout Tours et Rousset (Bouches-du-Rhône), a-t-on appris mercredi auprès de la CGT.

"STMicrolectronics annonce une vague de chômage partiel dans ses secteurs industriels: d'ici fin 2011, trois semaines à Tours, deux à Rousset (et deux autres début 2012), une semaine à confirmer à Crolles (Isère) et entre 2 jours et un mois pour une partie du personnel de Grenoble", indique la CGT dans un communiqué.

"Ces mesures, du type de celles de la crise de 2008/2009, sont tout à fait exagérées", estime la CGT qui redoute que la direction "fasse du chômage partiel un outil de gestion". Le syndicat juge "désastreuse" la stratégie du groupe marquée selon lui par "un sous-investissement industriel en France, la sous-traitance principalement en Asie des technologies les plus avancées, le manque de moyens dans la recherche/développement et une gestion orientée sur le maintien du cash, le versement de dividendes et les résultats trimestriels".