Le FMI craint une faillite bancaire mondiale

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

L'économie mondiale fait encore face aux "risques" d'une nouvelle faillite d'un géant bancaire cinq ans après la chute de Lehman Brothers aux Etats-Unis, regrette le Fonds monétaire international (FMI) dans un rapport paru lundi. "Il y a encore de nombreux établissements financiers d'importance systémique dont le champ d'action s'étend à l'ensemble du globe", assure le Fonds dans ce rapport publié en prélude à ses prévisions économiques mondiales la semaine prochaine.

Cinq ans après la faillite du géant bancaire Lehman Brothers, étincelle de la crise, le Fonds note que les progrès sur la réforme financière mondiale restent "inachevés". "L'économie mondiale reste donc exposée aux risques qu'un de ces établissements financiers d'importance systémique fasse faillite", écrit le Fonds. Depuis la crise financière aux Etats-Unis, les géants bancaires sont soumis à des tests des résistance annuels et devront bientôt augmenter leur ratio de capital dans le cadre de la réforme bancaire internationale baptisée "Bâle III". Mais ils continuent à inquiéter jusqu'à la Banque centrale américaine (Fed).