La SNCF veut recruter d’anciens salariés de l’automobile

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
La SNCF doit recruter en 2009 jusqu’à 1.500 personnes chargées de la maintenance. Parmi les candidats, de nombreux ex-salariés de l’industrie automobile dont les compétences et l’expérience sont jugées très intéressantes.

300 candidats, présentés par Pôle Emploi, se sont présentés jeudi à la Maison de la chimie à Paris pour une séance d’entretiens préalable à une embauche en Ile-de-France. Leur point commun ? Tous sont des salariés récemment licenciés par l’industrie automobile. Leur employeur potentiel ? La SNCF.

En 2009, cette entreprise doit recruter entre 1.000 et 1.500 personnes, des agents de maintenance et de conducteurs. "Nous avons du mal à recruter pour ces postes qui exigent des horaires décalés, avec des conditions de travail pas toujours faciles ", a expliqué Guillaume Pepy. "Les compétences (des ex-salariés de l’automobile) et leur expérience sont facilement transférables", a ajouté le PDG de la SNCF.

Autre atout de ce recrutement auprès d’anciens de l’automobile ? La mixité en termes d’âges. Alors que les dernières vagues de recrutement à la SNCF concernaient essentiellement des jeunes, l'âge moyen des candidats reçus en entretien jeudi était de 40 ans. Les personnes retenues à l’issue de la sélection se verront, de toute façon, proposer une formation.

Europe 1
Par Rédaction Europe1.fr