Krugman ne veut pas d'Axel Weber à la BCE

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Le prix Nobel d'Economie Paul Krugman s'en prend dans une interview publiée lundi dans le quotidien Handelsblatt, au candidat officieux de l'Allemagne pour prendre la tête de la Banque centrale européenne, estimant que nommer Axel Weber présenterait un "risque considérable" pour l'euro. L'économiste reproche au président de la Bundesbank, l'un des favoris pour prendre la tête de la BCE, de ne s'intéresser qu'à la lutte contre l'inflation quitte à mettre en danger la croissance, estimant que "le risque d'une contagion de la Grèce à l'Espagne et au Portugal jusqu'à l'Italie serait bien plus grand avec un président si conservateur pour la BCE".