Impôts : au moins 15 milliards à prévoir

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

L'effort sans précédent pour réduire le déficit public en 2013, qui sera au cœur de l'intervention télévisée du président François Hollande dimanche soir sur TF1, pourrait entraîner "15 à 20 milliards d'euros" de hausses d'impôts, titre le Journal du dimanche citant une source anonyme.

Cela représentera l'essentiel des mesures du projet de budget 2013 pour ramener le déficit public à 3 % du PIB à la fin 2013, comme s'y est engagé le chef de l'Etat, souligne le JDD, qui précise que l'exécutif table sur une prévision de croissance pour 2013 "au maximum à 1 %".

S'y ajouteront 10 milliards au titre des économies réalisées au sein de l'Etat, 2,5 milliards trouvés au sein de la Sécurité sociale et 5 milliards provenant des mesures prises à l'été 2012 comme la fiscalisation des heures supplémentaires.