Heures sup' défiscalisées : 79% sont pour

  • A
  • A
Partagez sur :

Près de 8 Français sur 10 (79%) se disent favorables à ce que les heures supplémentaires des salariés les plus modestes soient exonérées d'impôts contre 20% qui y seraient opposés, selon un sondage BVA pour I-Télé CQFD publié samedi. Une proportion plus importante (85%) estime qu'une telle mesure "augmenterait le pouvoir d'achat" (contre 11% d'un avis contraire). Une minorité pense que "cela serait coûteux pour l'Etat" (38%) ou que "cela augmenterait le chômage" (19%).

Les sympathisants de droite sont 87% à se dire favorables à une telle mesure de défiscalisation contre 69% des sympathisants de gauche. Le sondage a été réalisé les 5 et 6 septembre auprès d'un échantillon de 1.051 personnes représentatif de la population française âgée de 18 et plus.