15% des branches démarrent sous le Smic

  • A
  • A
Partagez sur :

Dans environ 15% des branches, le plus petit salaire servant de base aux grilles salariales était en juin inférieur au Smic, soit 1,6 million de salariés concernés, selon le dernier bilan de la Direction générale du travail révélé lundi par l'agence AEF et dont l'AFP a obtenu copie.

Au 15 juin, sur les 175 branches du secteur général couvrant plus de 5.000 salariés (11,3 millions de salariés), 26 n'étaient pas en conformité avec le Smic, actuellement à 9,22 euros bruts l'heure (soit 1.398,37 euros pour 35 heures hebdomadaires), selon le document de la DGT.

Ce constat ne signifie pas que les salariés des branches concernées sont payés en dessous du Smic, qui s'impose à chaque employeur. Pour respecter l'obligation légale, les employeurs réajustent la rémunération en ajoutant au minima de grille d'autres éléments (primes de fin d'année, avantages en nature, etc.). Mais de fait, l'obsolescence des grilles bride les salaires supérieurs indexés sur les minima, soulignent les syndicats.