Trois sortes d’activités à faire dehors malgré la pluie

, modifié à
  • A
  • A
Footing, yoga, sauter dans les flaques... La pluie ne doit pas freiner (toutes) vos envies de plein air. © Hans / Pixabay / Europe 1
Partagez sur :

Qui a dit que la pluie allait vous priver d’activités physiques ? Sûrement pas nous. Nos conseils pour vous dépenser en plein air, en dépit du mauvais temps.

D’accord, il pleut, et il va probablement pleuvoir jusqu’à la fin de la semaine, week-end compris, pour une bonne partie de la France. D’accord, vous en avez marre des soirées sous la couette ou devant la télé, vous avez déjà écumé tous les musées de la ville et aucun film ne vous branche au cinéma. D’accord, la méditation vous fait du bien, mais vous ne pouvez plus voir les murs de votre chambre en peinture. Ce n’est, toutefois, pas la peine de vous morfondre. Êtes-vous vraiment obligé de rester enfermé lorsqu’il pleut ? Europe1.fr vous prouve que non, en trois leçons.

1) S’il pleut, vous pouvez quand même faire du sport

Les jours de mauvais temps, il y a moins de monde dans les rues et dans les parcs, le taux de pollen et de particules fines diminue. Et la pluie offre un rafraîchissement naturel qui sera d’autant plus agréable que les températures minimales ne devraient même pas tomber en dessous des 15 degrés pour les plus basses. Un petit footing peut donc vous faire le plus grand bien, à condition de respecter quelques précautions : optez pour la casquette pour éviter d’avoir de la pluie dans les yeux, échauffez-vous avant de sortir pour que la pluie ne refroidisse pas trop vos muscles, courez moins vite pour garder vos appuis, et surtout laissez vos appareils électroniques au sec. Vous pouvez enfiler un coupe-vent imperméable s’il pleut trop fort. Et comme les températures resteront douces, gardez votre short pour profiter de la fraîcheur de la pluie.

Mais le plus important reste d’éviter la glissade. "La pluie transforme des éléments en temps normal anodins en véritables dangers. Par exemple, en ville, il faut éviter de poser ses appuis sur une plaque d'égout et l'appui sur les bandes blanches, omniprésentes en milieu urbain, doit se faire avec la plus grande précaution", rappelle le journal L’Equipe, citant le coach sportif Karim Belhamadi. Et de poursuivre : "En forêt, ce sont principalement les feuilles mortes qui peuvent provoquer une glissade. La glissade, au-delà de la chute, peut entraîner une contraction réflexe pouvant provoquer une contracture voire une déchirure, notamment des muscles ischio-jambiers". Mais avec de bonnes chaussures et un peu d’attention, en adoptant des appuis plus légers qu’à la normale et en adaptant votre parcours (courez de préférence sur un revêtement avec de petits gravillons, comme on peut en trouver dans les parcs, par exemple), votre footing devrait vous faire le plus grand bien.

Outre la course à pied, de nombreuses autres activités peuvent se pratiquer sous la pluie, à commencer par… les activités nautiques. Puisque vous serez mouillé quoi qu’il arrive, pourquoi donc ne pas opter, si vous en avez la possibilité, pour une séance de plongée sous-marine, une traversée en catamaran, un cours de canoë ou même quelques exercices de surf ? Renseignez-vous bien pour vérifier qu’il n’y aucun danger, notamment lié au vent, et mouillez-vous !

2) S’il pleut, vous pouvez quand même faire du yoga

Traditionnellement, le yoga se pratique à l’intérieur. Les grands textes fondateurs nous invitent à nous couper du monde extérieur et à nous recentrer, au calme, sur notre univers intérieur. Et il est difficile de le faire en restant uniquement dehors. Pour autant, ce n’est pas totalement inutile - et impossible - de faire quelques exercices introductifs sous la pluie.

" Dansez. Mettez votre chanson préférée dans votre poche à l’abri de la pluie, écoutez le rythme des gouttelettes et dansez ! "

 "Vous pouvez, par exemple, adopter une position ouverte, en flexion arrière (le dos courbé en arrière, la cage thoracique bombé, le visage tourné vers le ciel) pour laisser la pluie imprégner un moment votre visage, pour ouvrir vos sens et vous concentrer sur vos sensations. Ou à l’inverse, vous pouvez opter pour une position plus fermée, fléchie vers l’intérieur, en faisant le dos rond, comme un parapluie pour vous protéger de l’eau", suggère Sylvie Dalouche, formatrice de professeurs de Yoga à la Viniyoga Fondation. Et de poursuivre : "Je conseille tout de même d’enchaîner ensuite par un petit exercice de méditation, puis par d’autres postures à l’intérieur pour apprendre à vous couper de vos cinq sens".

3) S’il pleut, vous pouvez quand même la jouer Gene Kelly

Pas besoin, toutefois, d’être un grand sportif ou un yogi accompli pour profiter des joies de la pluie. Vous pouvez, simplement, sous votre parapluie ou à l’abri d’un coupe-vent, vous tenir quelques minutes dans un parc, dans votre jardin ou aux abords d’une forêt, à observer l’eau ruisselant sur les feuilles ou la pluie battre sur les lampadaires. Le tout sans vous accrocher à vos pensées, en les laissant filer comme les nuages, en vous concentrant sur le bruit de la pluie ou du vent. Vous pouvez, également, opter pour d’autres activités originales, pour vous ou vos enfants. Le site canadien de promotion des activités en plein air "Actif pour la vie" en propose une vingtaine, parmi lesquelles :

- "Sauter dans les flaques, par-dessus les flaques, autour des flaques. Les enfants pourraient même adorer observer des motifs dans l’eau pendant que leurs amis sautent dans les flaques.

- Observez et suivez les cours d’eau qui coulent dans la rue.

- Confectionnez des bateaux en papier et faites-les voguer sur une grande flaque.

- Attrapez des gouttes d’eau sur votre langue. Puis essayez de les attraper sur vos mains. Ou le bout des doigts. Ou les orteils. Ou le nez. (Les enfants ne s’en rendront pas compte, mais ils travailleront leur équilibre, la coordination de tout leur corps et le développement sensoriel.

via GIPHY

- Prenez une douche dans votre jardin. S’il pleut assez fort et si vous avez un savon biodégradable, mettez un maillot de bain et lavez-vous les cheveux.

- Confectionnez un gâteau de boue.

- Cherchez des vers de terre. Certains enfants adorent les sauver du milieu du trottoir.

- Dansez. Mettez votre chanson préférée dans votre poche à l’abri de la pluie, écoutez le rythme des gouttelettes et dansez. Si Gene Kelly peut le faire, vous le pouvez aussi".

Soyez très attentifs aux orages et aux inondations  

Si la pluie ne doit pas freiner toutes vos envies de plein air, méfiez-vous tout de même des orages et des inondations. En cas d’orages, évitez de rester près d’un arbre, d’une antenne ou de toucher des structures métalliques. Evitez-même, autant que possible, de déplier votre parapluie : cela risquerait de faire paratonnerre. Surveillez attentivement la carte des vigilances de Météo France et ne restez pas près d’un cours d’eau ou en bord de mer si le prévisionniste indique des risques de tempête ou d’inondation.