Comment en finir avec ses phobies ?

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Les phobies peuvent être un véritable poison au quotidien mais il existe des solutions pour s'en libérer. Le médecin psychiatre Dominique Servant délivre quelques clés.

LA VIE DEVANT SOI

Avoir peur de prendre l'avion, peur des insectes ou encore peur de monter dans un ascenseur... Les phobies sont nombreuses et parfois inattendues, comme celle de la chanteuse Louane, qui a publiquement fait part de sa phobie des bananes. Concrètement, la phobie est une "peur irraisonnée qui va déclencher de façon quasi systématique une anxiété", explique le docteur Dominique Servant, médecin psychiatre, dans l'émission La vie devant soi sur Europe 1.

Différentes catégories de phobies. La journaliste Sylvie Brunet complète en indiquant qu'il existe différentes catégories de phobies : "Généralement, on classe en phobies sociales, tout ce qui nous fragilise en société. C'est-à-dire avoir peur de rougir, avoir peur de faire des bruits incongrus, avoir peur de manger devant les autres, avoir peur de se déshabiller devant les autres..."

Vient ensuite "l'agoraphobie, qui comprend elle-même la claustrophobie, contrairement à ce qu’on peut penser" : "C’est ce genre de situation où on pense que, si on en avait besoin, on ne pourrait pas se sortir de cette situation et on ne pourrait pas être secouru à temps." Enfin, le "troisième type de phobies" comprend celles qui sont "liées à un objet précis, qu’il s’agisse des araignées, des ouvre-boîtes…"

Des "outils simples" pour faire face aux crises d'angoisse. Toutes ces peurs peuvent s'avérer être un véritable handicap au quotidien. Et si l'on se retrouve face à quelqu'un qui est victime d'une crise d'angoisse, il est important de "comprendre que ce n'est pas du cinéma", conseille le docteur Dominique Servant : "On va l'aider à s’éloigner un petit peu de l’objet (de ses peurs) et à retrouver petit à petit l’équilibre." Il existe par ailleurs "un certain nombre d’outils simples comme la respiration, comme la relaxation, que l’on peut très, très bien apprendre par soi-même et qui vont aider".

Mais surtout, il est possible de "se libérer des phobies", grâce notamment aux "thérapies cognitives et comportementales", assure-t-il : "En deux mots, elles consistent à s’exposer à notre phobie, plutôt que de l’éviter, à changer également sa façon de penser, de raisonner, à essayer de modifier quelque part notre réaction."

Deux solution pour faire face à ses phobies. "Il y'a deux stratégies", détaille le docteur. La première "va consister à s’exposer, apprendre à gérer les angoisses par des techniques de relaxation, de respiration". La seconde approche consiste, quant à elle, "à accepter, à prendre du recul, à mettre à distance cette émotion. Parce que l’anxiété est avant tout une émotion". Une émotion que l'on peut donc au moins apprendre à contrôler, à défaut de la vaincre totalement.