"Suddenly Susan", la série qui a prédit l'élection de Donald Trump

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
SERIELAND COULISSE - En 2016, l'élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis a été une surprise, un choc. Mais pas pour tout le monde. En 1997, une série américaine, "Suddenly Susan", voyait déjà le magnat de l'immobilier s'installer à la Maison Blanche. 
PODCAST

Déjà en 1997, certains imaginaient Donald Trump en président des Etats-Unis. C'est le cas des scénaristes de la série américaine Suddenly Susan. Cette semaine, dans SERIELAND, Clémence Olivier vous raconte pourquoi. 

Les séries adorent s'emparer de la politique et anticiper ce qui pourrait se passer dans les années à venir. Parfois, d'ailleurs elles ont tout bon ! C'est le cas de la série Suddenly Susan, Susan en français.

En 1997, presque 20 ans avant l'élection de Donald Trump et 4 ans avant une autre série, Les Simpsons, elle avait imaginé le milliardaire en président des Etats-Unis ! 

"Notre prochain président ?"

Cette série lancée en 1996, j'imagine qu'elle ne vous dit pas grand chose. Moi je l'avais complètement oubliée. C'est une sitcom. Elle nous emmène à la rencontre de Susan Keane, une journaliste qui tient une chronique sur sa vie de femme célibataire. Dans le rôle, on retrouve la comédienne Brooke Shields. Et cette fiction, elle a eu le nez creux donc. 

Ca se passe dans le dernier épisode de la première saison, diffusé en mai 1997 sur la chaîne NBC. Dans la série, Vicki, une collègue et amie de Susan, cherche un investisseur pour lancer un nouveau magazine : Skazzy. Elle rencontre Donald Trump. Il joue ici son propre rôle. Pour le séduire, elle lui montre la Une de son journal. On y voit une photo du milliardaire et en gros titre, une phrase :  "Notre prochain président ?" 

Omniprésent à l'écran

De là à dire que Suddenly Susan a tout d'une pythie. C'est aller un peu vite en besogne. Depuis la fin des années 1980. Donald Trump flirte avec l'idée d'une possible candidature. Cette question revient régulièrement quand l'homme d'affaires est invité sur un plateau télé.  Et c'est souvent ! 

Et puis c'est logique qu'on pense à lui comme futur "commander in chief", car à la fin des années 90 le magnat de l'immobilier est omniprésent à l'écran. Pour booster sa popularité,  il avait joué son propre rôle dans une flopée de fictions la comédie Maman j'ai raté l'avion ou les séries Le Prince de Bel Air et Une nounou d'enfer…A chaque fois il roulait des mécaniques ! 

Découvrez "SERIELAND", le podcast garanti sans spoil (ou presque)

Vous êtes féru.e.s de séries ? Vous ne savez plus quoi regarder ? Vous voulez tout savoir sur l’envers du décor ? Découvrez SERIELAND, le nouveau podcast d'Europe 1 Studio. Deux fois par semaine, Eva Roque et son équipe de sérivores vous emmènent dans le monde merveilleux des séries en compagnie d'invité.e.s de renom. 

>> Retrouvez les épisodes sur notre site Europe1.fr et sur Apple PodcastsDailymotion et YouTube, ou vos plateformes habituelles d’écoute.
>> Retrouvez ici le mode d'emploi pour écouter tous les podcasts d'Europe 1

 

La rencontre avec l'une de ses opposantes

Mais je peux vous donner une autre raison de trouver la séquence de Suddenly Susan notable. Sans le savoir, la série a fait rencontrer à Donald Trump celle qui deviendra l'une de ses plus ferventes opposantes : Kathy Griffin.

Dans la série, la comédienne et humoriste jouait Vicki, celle qui demandait à Trump d'investir dans son magazine. Sauf que 20 ans plus tard, la tête du milliardaire ne lui revient plus du tout. En 2017, elle décide même de la lui couper. Ou presque. Elle pose avec un masque ensanglanté à l'effigie du président. Rétrospectivement, c'est assez drôle d'imaginer que c'est elle, ou plutôt son personnage, qui lui aurait soufflé dans la fiction l'idée de se présenter !

Europe 1
Par Clémence Olivier