Les subventions pour les films étrangers doublées

  • A
  • A
Partagez sur :

L'Assemblée nationale a voté, dans la nuit de vendredi à samedi, le doublement, de dix à vingt millions d'euros, le plafond du crédit d'impôt dont peuvent bénéficier les tournages de films étrangers en France. Cet amendement au projet de Budget 2014 a été proposé par Patrick Bloche (PS), président de la commission des Affaires culturelles de l'Assemblée, et une douzaine de députés socialistes, "afin de permettre au dispositif français d'être encore plus compétitif et efficace au regard des dispositifs similaires existant à l'étranger, qui ne fixent pas de plafond".

Ce relèvement ne pourra entrer en vigueur qu'après l'accord de la Commission européenne.   L'amendement a été adopté avec l'avis favorable du ministre délégué au Budget, Bernard Cazeneuve. Le rapporteur général du Budget, Christian Eckert (PS) s'en était remis à "la sagesse de l'Assemblée" tandis que Hervé Mariton (UMP) s'y était déclaré opposé.