Coupe du monde 2018 : "Il y a vraiment quelque chose d’irrationnel cette année", estime Olivier Rouyer

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Olivier Rouyer est revenu sur les mauvais débuts en Coupe du monde de l'Allemagne, de l'Argentine ou du Brésil. "Si ça ne se corrige pas au deuxième match, je pense qu’on va vers un tournoi avec des surprises", juge-t-il.
L'AVIS DE

Ce premier week-end de Coupe du monde a réservé quelques surprises. Si l'équipe de France a gagné poussivement contre l'Australie (2-1), l'Allemagne n'a pas eu la même chance en s'inclinant contre le Mexique (0-1) alors que l'Argentine et le Brésil ont respectivement concédé le nul contre l'Islande (1-1) et la Suisse (1-1). "Ces pseudos petites équipes sont hyper bien préparées donc sur le premier match, physiquement ils sont au top, dans l’engagement ils sont au top", explique Olivier Rouyer dans l'émission Y'a pas péno ! sur Europe 1.

"On va vers un tournoi avec des surprises." D'après l'ancien joueur devenu consultant, cela "va se rectifier" dès la prochaine rencontre. Mais, "si ça ne se corrige pas au deuxième match, je pense qu’on va vers un tournoi avec des surprises". "L'Argentine peut passer à la trappe ! Ça m’étonnerait, mais ils peuvent passer à la trappe" s'exclame-t-il avant de conclure : "Il y a vraiment quelque chose d’irrationnel cette année, je trouve."

Europe 1
Par Grégoire Duhourcau