Secret Story, c’est "les Bisounours"

  • A
  • A
Secret Story, c’est "les Bisounours"
@ TF1
Partagez sur :

Sans oublier de tacler la concurrence, Benjamin Castaldi a parlé de Secret Story sur Europe 1.

La télé-réalité estivale de TF1, Secret Story 4, débute vendredi. A cette occasion, Benjamin Castaldi est venu parler du programme vendredi sur Europe 1. "Pour vous dire la vérité, j’ai découvert le casting avant-hier (…) On ne sait jamais si un casting est bon avant que les candidats ne soient dans la maison. Sur le papier, ça a l’air sympa".

"Il y a deux ou trois secrets très forts, ils y en a d’autres qui sont ludiques et amusants, c’est le monde des Bisounours en fait Secret Story", ajoute Benjamin Castaldi.

La 4e édition du programme a déjà commencé sur Internet. Laura, Robin et Benoît sont actuellement enfermés dans un appartement à Paris. Si les internautes peuvent d’ores et déjà suivre les faits et gestes de ces trois candidats, l'identité de six autres a déjà été dévoilée par la production. "Evidemment, ces débuts sur Internet, c’est pour le buzz !" confesse Benjamin Castaldi.

Un animateur qui a presque toujours assumé le programme : "il y a juste un candidat qui a été difficile à assumer c’était Erwan, cet homme devenu femme". Il n’a d’ailleurs pas souhaité s’exprimer sur le décès récent d’un candidat de Trompe-moi si tu peux, avant la diffusion de l’émission sur M6 : "c’est tragique, c’est terrible, que dire de plus ?".

Secret Story, "le Plaza", Dilemme, "l’Ibis"

Au passage, Benjamin Castaldi n’a pas hésité à donner son avis sur Dilemme, l’émission de télé-réalité de W9 : "Entre notre maison et le cube de Dilemme, c’est un peu comme entre le Plaza et l’Ibis (…) Dilemme c'est un peu un Koh Lanta à Berck plage".

Ecoutez-le :

Le programme, qui a "moins de moyens, et c’est normal", que celui de TF1, ne lui a pas plus sur un point : "la seule chose que je n’ai pas aimé c’est la coupe de cheveux parce que ça fait référence dans notre pays à des heures sombres". Il évoque ici le fait qu’une des candidates, Anaïs ait du relever le défi de se couper les cheveux à l’iroquoise en direct, avant-même de rentrer dans le jeu.

"Sur la TNT, on pense être plus libre, et au final on se fait claquer les fesses par le CSA", a-t-il ajouté.

"La Ferme n’avait pas un physique facile"

L'animateur de TF1 n’a pas hésité à évoquer l’échec de la dernière Ferme célébrités. "La Ferme n’avait pas un physique facile ! Mais je me suis régalé à travailler avec Jean-Pierre Foucault".

Benjamin Castaldi se dit prêt à participer au "marathon" Secret Story pendant de nombreuses années encore : "si les audiences se maintiennent comme ça, il n y a pas de raison qu’on ne continue pas pendant six ou sept ans."