Quand la TNT "décale" les JT

  • A
  • A
Quand la TNT "décale" les JT
@ W9/Direct 8/NRJ 12
Partagez sur :

Nouveau journal, JT agité, 12 Infos : la "grand-messe" prend un coup de jeune…Et ça marche.

Depuis la rentrée, de nouveaux journaux télévisés, d’un genre bien particulier, ont fait leur apparition. Le 18 octobre, Direct 8 a lancé son "Nouveau journal", dans lequel les téléspectateurs interviennent. Sur NRJ 12, Cyprien Iov présente quotidiennement le 12 Infos, tandis que Derka, sur W9, officie à la tête du JT Agité, dans lequel il présente les news en rappant.

Faire cohabiter rap et infos

"L’idée m’est venue sous la douche, je voulais faire une impro (…) Je pensais à des faits divers, aux infos. J’ai testé devant mon pommeau. Il y a une rythmique qui s’est installée", raconte le rappeur et ancien animateur radio Derka, interrogé par Europe1.fr.

A 28 ans, il anime ce journal d’un nouveau genre diffusé chaque jour à 12h30, puis rediffusé en soirée, le week-end. "C’est un truc de malade de faire cohabiter le rap et l’info. Je m’éclate, je pense qu’on est bien rodé maintenant". Une émission qui s'adresse à tout le monde : "On peut me regarder même si on a déjà regardé les infos, on peut me regarder si on n'est pas du tout informé et on peut me regarder pour passer un bon moment", se réjouit-il, fort de ses très belles audiences. Le JT agité a en effet réuni 1,3 million de téléspectateurs en cumulé le week-end dernier, en hausse de 300.000 par rapport au précédent.

"Première info, la claque de la semaine, Bertrand Cantat est remonté sur scène, Contador est dopé, il déraille, il perd les pédales en pleine montée, Paris les anesthésistes attaquent les CRS, ils les endorment à coups de matraque", etc…Derka, avec un flow bien à lui, débite ses infos en 2 minutes 30, avec un certain art de la formule.

Regardez :

Un succès qui s’est d’abord installé sur le Web : "sur internet on avait posté des ‘Agités’, de janvier à juin, il y avait déjà une mécanique qui s’était créée".

Cyprien joue sur l’autodérision

Autre transfuge du web, Cyprien Iov présente depuis septembre le 12 Infos, sur NRJ 12. Celui qui a posté pendant un an son célèbre "Rewind", sur 20minutes.fr, et anime son blog sous le pseudonyme Mr. Dream, commente chaque jour douze infos décalées, généralement issues du Web ou des télés étrangères. Le tout ponctué de blagues pleines d’autodérision et de second degré.

Un exercice qui se laisse facilement regarder, mais qui s’avère difficile à tenir sur un peu plus de cinq minutes, surtout qu’il n’est pas tous les jours facile de trouver douze vidéos intéressantes…

Regardez :

Mais le concept est payant : Le 12 Infos classique rassemblait 100.000 téléspectateurs, le JT de Cyprien Iov a battu son record mercredi dernier avec 277.000 fans.

Direct 8, la version "participative"

Sur Direct 8, on n’a pas fait dans l’humour, mais dans le participatif. Sous le slogan "le premier JT où les Français ont la parole", Clélie Mathias, ancienne présentatrice de la pause actu sur la même chaîne, présente chaque soir à 18h30 le Nouveau journal. Ce rendez-vous pourrait ressembler à un JT classique, car la journaliste y présente les titres, pendant cinq minutes, avec deux ou trois sujets de la rédaction de Direct 8.

Ensuite, trois téléspectateurs entrent en scène, et viennent débattre avec un invité. Un échange d'une dizaine de minutes, arbitré par la journaliste. Si la rencontre avec les internautes/téléspectateurs sélectionnés est intéressante, le risque est que l’invité parvienne à s’en sortir plus aisément que face à un journaliste, en jouant sur le côté "didactique" en permanence. Une bonne tribune pour lui en somme, même si Clélie Mathias intervient régulièrement pour recadrer la conversation.

Regardez :

Malgré le choix du décalage, les concepteurs de ces journaux ne doivent pas oublier qu’ils ont une certaine responsabilité. "Public jeune ou pas, à partir du moment où il y a une personne qui t’écoute, comme les médias sont parole d'évangile pour certaines personnes, si on passe à la radio ou à la télé, tout ce qu’on annonce doit être recoupé, vérifié", tient à préciser Derka. "Ce serait marrant de mettre au défi les journalistes de JT classiques de présenter en rappant, mais il en faut pour tous les publics"…