Pujadas : "Je n’ai reçu aucune consigne"

  • A
  • A
Pujadas : "Je n’ai reçu aucune consigne"
@ FRANCE 2
Partagez sur :

Le présentateur du 20h de France 2 revient sur son interview présidentielle.

A deux jours du 14 juillet, et en plein débat sur la réforme des retraites, France 2 a créé l’événement lundi en en interviewant Nicolas Sarkozy de 20h15 à 21h15.

Pendant une heure, le président de la République a été interviewé en direct, devant plus de 6,6 millions de téléspectateurs, face à David Pujadas. Ce dernier est revenu sur cet exercice très particulier sur l’antenne d’Europe 1 mardi matin, dans Le grand direct des médias.

"Nous ne recevons aucune consigne de la part de l’Elyséé", a ainsi tenu à éclaircir le journaliste :

Une longue attente

Cette interview, France 2 l’attendait depuis le mois de décembre. "A ce moment-là, Nicolas Sarkozy pensait faire une intervention, on avait donc fait une proposition", explique David Pujadas. "Il a finalement choisi TF1, en nous disant qu’il ferait une émission chez nous au moment des retraites".

En général, David Pujadas réalise ces interviews en duo. Mais l’exercice du solo ne lui déplait pas tant que ça. "C’est plus simple quand on est seul, on est maître du chronomètre, du rythme, des questions, on sait ou on veut aller", explique le journaliste. "C’est une source de stress moindre, même s’il faut toujours rester concentré".

Et au lendemain de cette interview, comme David Pujadas juge-t-il son propre travail ? "Il y a toujours des regrets dans ce type d’exercice, parce qu'il faut faire des compromis", reconnait-il. Le présentateur aurait ainsi bien aimé interroger le président sur la TVA dans la restauration. "Mais globalement, le contrat que je m’étais fixé a été pas mal été tenu".