Les Infiltrés : "ne pas la fermer"

  • A
  • A
Les Infiltrés : "ne pas la fermer"
@ France 2
Partagez sur :

Hervé Chabalier et le rédacteur en chef ont défendu sur Europe 1 leur choix d’aider la police.

"Je n’ai pas attendu plus d’une heure quand j’ai su qu’un enfant était en danger (…) J’avais le choix entre protéger un enfant et protéger un pédophile, je n’ai pas hésité une seconde". C’est ainsi que Laurent Richard, rédacteur en chef de l’émission Les Infiltrés, diffusée mardi soir sur France 2, a expliqué sur Europe 1 pourquoi il a prévenu la police après avoir enquêté sur un réseau pédophile.

Ecoutez-le sur Europe 1 :<iframe class="video" src="http://www.dailymotion.com/embed/video/21583127" frameborder="0"></iframe>

Un reportage réalisé par Capa pour France 2, et qui a mené à l’arrestation de 23 personnes, présentées comme pédophiles. Pour les besoins de l’enquête, les journalistes s’étaient fait passer pour une fillette de 12 ans pendant un an, sur Internet.

"Je me bats pour protéger mes sources, et pour ne pas devenir un auxiliaire de police. Est-ce que je devais la fermer ou est-ce que je devais le dire ? J’ai répondu très clairement à cette question, et je l’assume", a déclaré le rédacteur en chef.

Un problème de conscience

Une décision qu’Hervé Chabalier, directeur de l’agence Capa, a parfaitement comprise. "C’est un documentaire d’utilité publique. On a montré les méthodes utilisées par les pédophiles sur Internet. Mais on fait son métier de journaliste et on reste un citoyen. C’est le dilemme entre secret des sources, et le citoyen. Ca s’appelle la conscience", a-t-il indiqué.

Ecoutez-le sur Europe 1 : <iframe class="video" src="http://www.dailymotion.com/embed/video/21582924" frameborder="0"></iframe>

Après le témoignage émouvant d’un auditeur d’Europe 1, victime de pédophilie, Hervé Chabalier s’est confié. Il a raconté un évènement qui l’a marqué à l’âge de 6 ans, mais dit avoir été sauvé par sa "force de caractère".

Découvrez son témoignage :<iframe class="video" src="http://www.dailymotion.com/embed/video/21583338" frameborder="0"></iframe>

REAGISSEZLe journaliste a-t-il eu raison de dénoncer ces pédophiles ?