La Coupe du Monde, une bonne affaire?

  • A
  • A
La Coupe du Monde, une bonne affaire?
@ REUTERS
Partagez sur :

Les grandes chaînes françaises ne gagneront pas d’argent en diffusant la compétition.

22,2 millions de téléspectateurs français pour la demi-finale Portugal-France, 22,1 millions pour la finale Italie-France. La Coupe du Monde 2006 avait permis à TF1 d’inscrire son nom tout en haut du palmarès des meilleures audiences télé en France, tous programmes confondus.

Un bon parcours des Bleus en Afrique du Sud permettra peut-être à la Une de battre un nouveau record, mais la Coupe du monde ne sera probablement pas rentable financièrement.

87 millions d'euros pour 27 rencontres

Pour acquérir les droits de diffusion des 64 matchs de la Coupe du Monde, TF1 a payé 120 millions d’euros à la FIFA. Pour 33 millions d'euros, la Une a vendu 37 matchs à France Télévisions et Canal+, ramenant ainsi sa facture à 87 millions d'euros pour 27 rencontres, auxquels s'ajouteront "quelques millions d'euros" de coûts de production.

TF1 ne devrait donc pas récupérer sa mise. Selon une expertise de Reload, du groupe Publicis, le groupe TF1 - avec les chaînes TF1, Eurosport et LCI - devrait récupérer entre 55 et 65 millions d'euros de recettes publicitaires nettes, pas suffisant pour couvrir les coûts de diffusion.

De 100.000 euros à 300.000 euros la pub

Sur TF1, un spot pour France-Mexique, le deuxième match des Bleus, est facturé 155.000 euros. Pour la finale, les tarifs passent du simple au triple. Il en coûtera 100.000 euros pour 30 secondes de pub si la France n’est pas en finale, 300.000 euros si elle la remporte.

Alors, TF1 et consorts, trop généreux pour priver des millions de français de la Grand-messe du football ? Non ! Diffuser la Coupe du Monde répond avant tout à une stratégie d'image à long terme. "Les chaînes pensent amortir leurs dépenses sur le long terme", explique Vincent Létang, responsable publicité chez Screen Digest. En somme, une grande chaîne généraliste ne peut pas se permettre de se disqualifier pour un tel événement.

Nouveaux dispositifs techniques

La Coupe du Monde est ainsi pour TF1 le meilleur moyen de réaffirmer sa position de leader, en ces temps parfois difficiles pour les chaînes dites "historiques". C’est aussi l’occasion pour les chaînes de tester de nouveaux dispositifs techniques. En 2006, TF1, Canal+ et M6 avaient testé la diffusion de matches en haute définition. Cette année, TF1 et Canal + diffuseront pour la première fois des matchs en 3D, cinq sur la Une, et huit sur la chaîne cryptée.