Geneviève de Fontenay quitte les Miss

  • A
  • A
Geneviève de Fontenay quitte les Miss
@ MaxPPP
Partagez sur :

La dame au chapeau quitte le comité Miss France et traîne Endemol aux prud'hommes.

Excédée Geneviève de Fontenay. Présidente du Comité Miss France depuis plus de 20 ans, elle a décidé de quitter la navire, selon le blog du journaliste Renaud Revel. Elle aurait également décidé d'attaquer Endemol aux prud'hommes selon son fils Xavier de Fontenay, interrogé sur RTL. "Elle considère qu'Endemol a rompu le contrat qui la liait avec elle et elle les attaque aux prud'hommes", a-t-il déclaré.

Dans un courrier que s'est procuré Renaud Revel, adressé mi-février à la société Miss France et à Endemol, producteur de la cérémonie diffusée sur TF1, Geneviève de Fontenay explique son départ.

"l’affaire" Kelly Bochenko

Les derniers scandales qui ont émaillé le concours de beauté étaient de trop. Dans son courrier, Geneviève de Fontenay revient longuement sur "l’affaire" Kelly Bochenko, l’ex-miss Paris destituée pour avoir posé nue dans un magazine. La décision d’Endemol de faire participer l’ex-miss à la Ferme Célébrités sur TF1, "me ridiculise, ridiculise ce règlement et plus généralement toutes les actions que je mène avec les délégués", écrit-elle.

Des valeurs foulées au pied

La dame au chapeau ne cachait pas son mécontentement depuis quelques temps, elle évoquait même publiquement des tensions avec Syvie Tellier, ancienne miss et directrice générale de la société Miss France. "Comment voulez-vous que je continue à prôner les valeurs qui sont les miennes à partir du moment où je collabore avec une société et le groupe dont elle fait partie, qui foulent au pied ces mêmes valeurs, en offrant de surcroît à cette Miss Paris destituée une rémunération qui va correspondre peu ou prou à la moitié de la rémunération que recevra la Miss France en titre, que je contribue par mon action à faire élire", poursuit-elle.

La Société Miss France et Endemol ont répliqué dans un courrier daté du 28 février que Renaud Revel cite également. "C’est précisément tout le battage médiatique que vous avez fait autour de Kelly Bochencko et vos rapports avec la société Miss France qui portent aujourd’hui atteinte à l’image de Miss France", peut-on lire.

La Société Miss France, filiale d'Endemol propriétaire de l'élection, a regretté mercredi soir dans un communiqué "ses attaques de Mme de Fontenay et cette décision de quitter ses fonctions". Pour Endemol et la Société Miss France, Geneviève de Fontenay "travestit en licenciement une simple démission de son mandat à seule fin d'obtenir de l'argent". "Contrairement aux graves allégations de Geneviève de Fontenay et de Xavier de Fontenay, la Société Miss France entend maintenir les valeurs du concours Miss France", ajoute le communiqué.

Geneviève de Fontenay n’a pas dit son dernier mot. Elle travaillerait au lancement d’une manifestation concurrente aux Miss France… "La volonté affichée de Xavier de Fontenay et Geneviève de Fontenay de remonter un concours parallèle contrevient à l'engagement, toujours applicable pour Geneviève de Fontenay, de "loyauté, non parasitisme, de non concurrence et d'exclusivité", indique la Société Miss France, précisant que ce contrat court jusqu'en 2016.

REAGISSEZ - Que pensez-vous du départ de Geneviève de Fontenay ?