De plus en plus "cruelle la vie" ?

  • A
  • A
De plus en plus "cruelle la vie" ?
@ FRANCE 3
Partagez sur :

La série Plus Belle la vie a valu à France 3 une intervention du CSA à cause de scènes violentes.

Plus Belle la vie, c’est chaque soir plus de 5 millions de téléspectateurs rivés devant leur écran. Un succès exceptionnel, dû à des intrigues de plus en plus "musclées", et notamment à un nombre record de faits divers dans le fameux quartier du Mistral. Une évolution qui n’a pas plu au Conseil supérieur de l’audiovisuel. Le CSA est intervenu auprès de France 3 suite à la diffusion de scènes jugées trop violentes.

Les épisodes ont été diffusés les 17 et 18 mars dernier. Boher, l’un des flics de la série, y était torturé par électrocution, après avoir été kidnappé par un groupuscule d’extrême-droite. D’après le communiqué du CSA, ces épisodes n’auraient pas dû être "diffusés sans signalétique, alors que la présence de scènes de torture justifiaient une classification en catégorie II (déconseillé aux moins de 10 ans)". Une signalétique à laquelle des séries comme Les Experts ou Les Soprano sont davantage habituées.

Regardez les scènes qui ont alerté le CSA :

Du côté de la chaîne, à qui le CSA a rappelé qu'elle doit "privilégier une programmation familiale entre 6 heures et 22 heures", on "prend en considération les remarques du CSA". Contactée par Europe1.fr, la communication de France 3 a déclaré : "forcément, le CSA s’adresse directement au diffuseur, et dans ce cas, il s’agit d’un problème d’antenne et de signalétique. L’antenne de France 3 en parlera certainement au producteur".

"Pas pire que le journal télé"

Les nombreux fans, eux, ne comprennent pas. "On peut entendre des gros mots et des gestes déplacés parfois, mais je crois que c’est l’essence de toute série qui marche (…) Les épisodes du mois de mars ne m’ont absolument pas choqué. J’ai une sœur plus jeune que ça n’a pas marqué non plus, et pourtant nous ne cautionnons pas la violence", témoigne Tibo18 contacté via Internet. "Quant à l’horaire de diffusion, je ne ferais que constater une seule chose, c’est que les JT des chaînes concurrentes montrent des images bien plus atroces", lance-t-il.

"Mes enfants ne regardent plus"

Certes, les messages de soutien à la série sont nombreux, mais certains trouvent malgré tout le programme trop violent pour son heure de diffusion. "Que de violences, je ne comprends pas pourquoi la série a pris une telle tournure. Je ne peux plus passer un bon moment avec mes enfants, d'ailleurs je ne veux plus qu’ils regardent", se plaint Marion372.

Carrie1987 résume bien les contradictions de la série : "C’est quand même bizarre de toujours s’appeler Plus belle la vie quand le feuilleton ne parle que de terrorisme, d’agressions, de tueurs en série, de mafia et de violence conjugale ".