Clem, un succès né sur le web

  • A
  • A
Clem, un succès né sur le web
@ TF1
Partagez sur :

Le succès d’audience de Clem, sur TF1, s’explique par une communication originale sur un blog.

Lundi, TF1 réalisait sa meilleure audience pour une fiction française depuis octobre 2007, grâce à Clem une série qui a bénéficié d’une communication originale. 9,4 millions de téléspectateurs se sont passionnés pour cette histoire d’une adolescente de 14 ans, Clem, qui attend un enfant. Un personnage qui avait été présenté sur Internet à travers un blog (Leblogdeclem.com), créé au mois de décembre dernier, et qui bénéficiait d’un partenariat avec Ados.fr. Trois semaines avant la diffusion, le blog révélait que cette adolescente désirant faire des confidences sur sa vie était en fait le personnage principal d'une fiction de TF1.

Une idée de TF1

Pour travailler sur cette communication originale, TF1 a fait appel à une agence spécialisée dans la communication Web, Way To Blue. "L’idée vient de TF1. Au moment de l’écriture et du tournage, l’idée leur était déjà venue de communiquer sur le Web pour toucher un public d’adolescents. Nous sommes une agence internationale et, à ma connaissance, ce type de communication n’avait jamais été tenté", a expliqué le directeur de l’agence, Pierre-Yves Binctin, interrogé par Europe1.fr.

Les vidéos postées sur le blog, dans lesquelles apparaît la jeune actrice Lucie Lucas, jouent sur la proximité avec le public :

"Le succès est dû à une alchimie parfaite. C’est un vrai sujet de fond, les jeunes ont adhéré au personnage, et se sont sentis proches. Quand on a vu que le blog atteignait 10.000 visiteurs, on s’est dit qu’il se passait quelque chose", explique le spécialiste de la communication. Au lendemain de la diffusion du téléfilm, dont la suite est en préparation, l’audience du blog était passée à 422.000 connexions.

Un exemple à suivre ?

La communication de TF1, contactée par Europe1.fr, explique que le thème se prêtait bien à une telle opération sur Internet, idéale pour "attirer un public jeune qui ne regarde pas forcément la fiction française". Avec 42,3% de part d’audience sur les 4-14 ans et 38,2% sur la fameuse ménagère de moins de 50 ans, les téléspectateurs étaient plus nombreux devant Clem que devant le dernier épisode de Mentalist, récent carton d'audiences de la chaîne. Une bonne idée qui pourrait bien inspirer d’autres chaînes...