Ces gros bonnets de la télé française

  • A
  • A
Ces gros bonnets de la télé française
@ TF1
Partagez sur :

Mimie Mathy, Véronique Genest et Benjamin Castaldi sont les stars télé les mieux payées.

Voilà un sujet tabou qui en intéresse plus d’un. Dans sa prochaine édition, Télé Poche révèle les salaires des stars du petit écran. Eric Pavon, rédacteur en chef du magazine, a dévoilé plusieurs de ces chiffres en avant-première dans le Grand Direct des Médias, sur Europe 1, mardi.

300.000 euros par épisode pour Mimie Mathy et Véronique Genest : les fictions télé, en particulier sur TF1, restent le genre le plus lucratif. Avec une moyenne de quatre épisodes tournés par an, ces actrices s’assurent donc des revenus annuels très élevés.

100.000 euros par mois pour Castaldi

Les animateurs les mieux payés du PAF sont Jean-Pierre Foucault, Nikos et Benjamin Castaldi, tous trois sur TF1. Ils gagnent environ 35.000 euros par mois. A cela s’ajoutent 15.000 euros par prime pour Jean-Pierre Foucault, et 5.000 euros par émission pour Christophe Dechavanne. Ce dernier toucherait même 50.000 euros par prime, une information qu’il a toujours démentie.

De son côté, Benjamin Castaldi s’assure des revenus de 100.000 euros par mois pendant toute la durée de Secret Story. "Une somme qui est versée à sa boîte de production, et qui ne constitue donc pas un salaire à proprement parler", précise Eric Pavon.

70.000 euros pour Laurence Ferrari

Si on compare les salaires de journalistes, le fossé entre service public et chaîne privée est flagrant. Sur France 2, David Pujadas gagne 12.000 euros par mois, comprenant la présentation du journal de 20 heures et des Infiltrés. Une somme presque dix fois inférieure aux revenus de Laurence Ferrari, présentatrice du 20 heures de TF1. Son salaire s’élève à 70.000 euros par mois, et ses primes à 200.000 euros par an.

Par comparaison, le salaire mensuel de Jean-Pierre Pernault s’élève à 50.000 euros, et celui de Mireille Dumas, sur France 3, à 19.000 euros.

Des cachets qui font rêver, ou écœurent, mais ne sont pas comparables à ceux des stars du petit écran américain. Avec 23 ou 24 épisodes tournés par an, et en moyenne 400.000 euros par épisode, Charlie Sheen ou les actrices de Desperate Housewives sont bien au-dessus du lot, tout comme la championne du genre Oprah Winfrey, dont le revenu annuel s’élève à 245 millions d’euros.

REAGISSEZ - Les stars du petit écran sont-elles trop payées ?