YouTube s'attaque aux commentaires injurieux

  • A
  • A
YouTube s'attaque aux commentaires injurieux
YouTube teste un système de détection des commentaires injurieux.@ Ethan Miller / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

La plateforme de partage de vidéos en ligne teste actuellement un système de détection automatique des commentaires injurieux ou vulgaires.

C'est l'un des cauchemars de tous les réseaux sociaux : les commentaires injurieux et les trolls qui polluent régulièrement les discussions. Ces derniers auraient même fait capoter la vente de Twitter, rapportait CNBC en octobre. Les investisseurs n'auraient en effet pas souhaité risquer leur image avec un tel investissement alors que Twitter est lui aussi pointé du doigt pour sa mauvaise gestion du harcèlement. Face à l’importance du problème, YouTube, déploie depuis quelques semaines plusieurs outils pour lutter contre ces messages. Dernier en date, le lancement jeudi, d'un système de détection automatique des messages injurieux ou vulgaires.

Détection automatique des commentaires injurieux. Actuellement en test sur les comptes de certains YouTubers, ce système analyse automatiquement le contenu de tous les commentaires postés sous une vidéo. Son objectif ? Repérer les messages injurieux grâce à des mot-clés présents dans sa base de données. Les commentaires contenant ce type de message seront alors soumis à la validation du YouTuber et ne seront pas mis en ligne sans action de sa part. Pour reléguer ce type de commentaires au second plan, les créateurs de vidéos pourront aussi mettre en avant d'autres commentaires en les signalant par un cœur. Ces derniers s'afficheront alors en haut de la liste, juste en dessous de la vidéo.

Mettre en avant les réponses. Pour rendre la discussion plus lisible dans le flot de commentaires, les messages et les réponses postés par les propriétaires des chaînes sous leurs vidéos seront aussi mis en avant de manière plus claire. Leurs noms seront par exemple affichés dans une police différente.

Multiplication des initiatives. Depuis quelques semaines, YouTube, qui est souvent raillé pour sa mauvaise gestion des messages injurieux, multiplie les initiatives. A la rentrée, la plateformes de vidéos en ligne de Google, avait par exemple proposé aux YouTubers de permettre à certains de leurs abonnés de modérer les contenus postés sous leurs vidéos.

Les géants du web essayent de régler le problème. De manière générale, tous les réseaux sociaux travaillent sur le sujet. Cet été, Twitter a déployé un filtre de qualité permettant de masquer certaines mentions de son profil. Mi-septembre, Instagram avait lui aussi annoncé une initiative. Le réseau social, propriété de Facebook, permet désormais à ses utilisateurs de "masquer les commentaires inappropriés" sous leurs photos.