Un Mirage III des années 60, désarmé, mis aux enchères à Cannes

  • A
  • A
Un Mirage III des années 60, désarmé, mis aux enchères à Cannes
Photo datée de 1973 du Mirage III A de construction Dassault.@ OFF / AFP
Partagez sur :

 Le Mirage III est un chasseur-bombardier, monomoteur à aile delta.

Un Mirage III des années 60 du constructeur français Dassault Aviation -évalué entre 30.000 et 50.000 euros- sera mis aux enchères dimanche à Cannes, a annoncé la maison de vente cannoise Besch.

Premier vol en avril 1961. L'avion de guerre, d'une envergure de 8,22 m, une longueur de 15 m et une hauteur de 4,45 m, a effectué son tout premier vol le 5 avril 1961. Il est totalement désarmé et sans réacteur, tandis que la carlingue et les ailes ont été démontées.  Il avait terminé sa carrière militaire en 1995 dans l'escadrille des Ardennes, avant d'être cédé 10 ans plus tard par l'armée pour un euro symbolique, à un passionné d'objets de guerre, qui avait entreposé l'avion dans un hangar à bateaux de Mandelieu-la-Napoule (Alpes-Maritimes).

Au moins 15 acquéreurs potentiels. "L'avion ne peut plus être remis en vol", stipule le commissaire-priseur Jean-Pierre Besch. Une quinzaine de personnes ont déjà manifesté leur intérêt, selon Me Besch. Parmi eux, un groupement de pilotes passionnés par l'armée, un collectionneur qui aimerait l'installer dans son parc du sud de la France, des artistes qui souhaitent détourner l'objet à travers des créations