Un Lituanien a dérobé 100 millions de dollars à Google et Facebook

  • A
  • A
Un Lituanien a dérobé 100 millions de dollars à Google et Facebook
Les deux géants du web ont récupéré les fonds qu'ils leur avaient été dérobés@ LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :

L'arnaqueur lituanien encourt jusqu'à vingt ans de prison aux États-Unis.

Il n'a rien d'un hacker et pourtant, il a réussi à arnaquer les deux géants du web Google et Facebook avec de simples mails, comme le révèle une enquête du magazine Fortune. Le Lituanien a récolté 100 millions de dollars entre 2013 et 2015, soit près de 92 millions d'euros.

Une arnaque d'une simplicité déconcertante. Evaldas Rimasauskas est un Lituanien de 48 ans, n'a même pas eu besoin de recourir à un algorithme sophistiqué ou un virus intraçable, il s'est contenté d'envoyer de simples e-mails d'arnaque. En Lettonie, il a fondé une entreprise dénommée Quanta, le même nom que celui d'un important partenaire financier taïwanais des deux entreprises américaines.

Il a ensuite envoyé au nom de cette entreprise homonyme de faux contrats, de faux bons d'achats et des lettres signées, soi-disant de la main des dirigeants taïwanais. Les fonds étaient versés sur des comptes en banque ouverts par les soins de l'arnaqueur.

Que cela serve de leçon. Une version confirmée par Google et Facebook qui ont précisé qu'ils avaient récupéré les 100 millions de dollars qu'ils avaient perdus. Evaldas Rimasauskas a été interpellé le mois dernier et risque jusqu'à vingt ans de prison. Une mésaventure qui devrait servir d'exemple, d'après l'acte d'accusation du département américain de la Justice à son encontre. "Cette affaire doit servir de signal d'alarme : toutes les entreprises, même les plus sophistiquées, peuvent toutes être les victimes de ce genre d'arnaque électronique".