Twitter face à l’exode de ses employés

  • A
  • A
Twitter face à l’exode de ses employés
Twitter fait face à de nombreux départs.@ AFP
Partagez sur :

Les départs de cadres et d’employés se multiplient chez Twitter. Le réseau social s’en inquiète et a prévenu ses investisseurs qu’il pourrait avoir besoin d’investir lourdement pour séduire de nouveaux talents.

Twitter traverse une importante zone de turbulences. Le réseau social à l'oiseau bleu doit faire face à plusieurs départs à des postes clés alors que son nombre d'utilisateur stagne depuis plus d'un an. Dans un document financier, la société prévient ses investisseurs qu'elle va probablement devoir réaliser d'importants investissements pour endiguer le phénomène.

D'importants investissements pour attirer et retenir les talents

Tout au long de l'année 2016, plus d'une dizaine de hauts dirigeants de Twitter ont quitté le navire. Dès le début du mois de janvier, Alex Roetter, vice-président en charge de l'ingénierie, Skip Schipper, directeur des ressources humaines, Kevin Weil, vice-président en charge du produit, Jason Toff, chef de la plateforme des micro-vidéos Vine et Katie Jacobs Stanton, vice-présidente en charge des relations avec les médias, avaient démissionné. La remplaçante de la directrice de la communication, Nathalie Kerris, venue de chez Apple pour l’occasion, n’a elle tenu que six mois. Enfin, à la fin de l'année, Adam Messinger, Chief Technology Officer et Josh McFarland, Chief Operating Officer ont rejoint la liste. Des départs réguliers qui empêchent Twitter de définir une stratégie claire et de tenir son cap. D’autant que, outre les cadres, les départs se multiplient aussi chez les employés.

Dans un document financier publié cette semaine, l'entreprise s'inquiète de ce phénomène. Elle a en effet ajouté à la liste de ses facteurs de risque les problèmes liés au recrutement des nouveaux talents et la difficulté de les garder dans l'entreprise. "L'afflux de nouveaux dirigeants et nouveaux employés nous oblige à étendre les ressources et le temps consacrés au recrutement de nouveaux talents et à leur conservation dans l'entreprise. Nous devons aussi restructurer l'organisation. Nous pourrions avoir besoin d'investir une somme importante aussi bien en dollars qu'en actions pour attirer et retenir de nouveaux employés, mais nous pourrions ne jamais avoir de retour sur ces investissements", prévient l'entreprise.

Plusieurs départs chez Twitter France

Et si les départs se sont multipliés ces derniers temps dans l'équipe dirigeante du réseau social, les filiales locales sont aussi touchées. En France, où Twitter dispose d'un important bureau à Paris, plusieurs responsables ont annoncé leur départ ces dernières semaines. Justine Ryst, directrice des partenariats avec les médias depuis plus de trois ans, a quitté le groupe mi-février. "Après 3,5 ans de développement de Twitter auprès des médias en France & fière du travail accompli, j’ai décidé d’entamer un nouveau chapitre", a-t-elle expliquée sur le réseau social.

Arrivé dans l'entreprise à la même période, Mathieu Gabard, directeur marketing, a officialisé son départ jeudi, lui aussi via Twitter. "Je quitte Twitter France aujourd’hui après 3 années incroyables. Merci à tous pour cette aventure extraordinaire", a-t-il écrit. Ces deux départs viennent s'ajouter à celui de Christopher Abboud, parti il y a quelques mois alors qu'il venait d'être nommé directeur de la communication pour l'Europe et le Moyen-Orient et après trois ans en tant que responsable de la communication en France. Autant de signes qui posent question sur la santé de l’entreprise…