Sonos PlayBase, une excellente enceinte pour les téléviseurs

  • A
  • A
Sonos PlayBase, une excellente enceinte pour les téléviseurs
Europe 1 a testé la PlaySase de Sonos.@ Sonos
Partagez sur :

TEST - L’enceinte qui se pose sous le téléviseur délivre un excellent son malgré quelques limitations. Mais son prix reste élevé. Europe 1 l'a testée.

TEST

Plus les téléviseurs sont fins, moins le son qu'ils délivrent est bon. Partant de ce constat qui s'applique à la plupart des téléviseurs actuels, le fabricant d'enceintes connectées Sonos a décidé de proposer sa solution. Alors que la plupart de ses concurrents proposent déjà - et lui également - des barres de son, Sonos a opté pour un "plateau de son". La PlayBase - le nom du produit - se place directement sous le téléviseur. Un choix surprenant alors que d’autres constructeurs ont déjà proposé des produits du même type avant d’abandonner. Pour nous faire un avis, nous avons donc testé le produit avant sa sortie, mardi.

Design et discrète

C'est l'un des points forts de Sonos. Le constructeur californien soigne particulièrement le design de ses produits. Avec la PlayBase, il a encore une fois apporté une attention particulière à l'esthétique. L'enceinte est relativement peu épaisse (5,8 centimètres) et se fait facilement oublier sous le téléviseur. Et il faut avouer que la solution est pratique. A l'inverse des barres de son, recommandées lorsque le téléviseur est fixé à un mur, la PlayBase vient, elle, se poser directement sur un meuble TV avec le téléviseur placé dessus. La base supporte les écrans de 32 à 60 pouces d'un poids maximal de 35 kilos, autrement-dit la majorité des téléviseurs du marché.

sonos2-1280

Disponible en deux coloris, noir et blanc (la version que nous avons testée), la PlayBase se configure assez simplement. Une fois reliée au téléviseur grâce à un câble optique (fourni), il est simplement nécessaire de désactiver les haut-parleurs de l’écran. Le son est alors délivré directement par l'enceinte de Sonos. Le volume, lui, se commande directement via la télécommande de la télé. 

Le Wi-Fi en plus, mais des limitations

Comme tous les produits Sonos, la PlayBase est connectée en Wi-Fi. En plus de la diffusion du son du téléviseur, il est donc possible de lire de la musique venant de Spotify, Apple Music ou Deezer directement sur le plateau. Celui-ci peut également servir à écouter la radio grâce à l'application Sonos (disponible sur smartphones et tablettes). Enfin, la connexion peut également être utilisée pour lier la PlayBase avec d'autres enceintes de la marque. Un bon moyen de créer un système Dolby Digital 5.1.

sonos playbase 1280

La Playbase sera commercialisée en avril. © Sonos


Mais les choix de Sonos ne sont pas sans limites. Car si la PlayBase se connecte au téléviseur via un câble optique, elle ne dispose pas de prise HDMI. En interne, on explique qu'il s'agit là de ne pas multiplier les prises, mais cela pose tout de même question. Si un téléviseur n'est pas doté d'une prise optique, la PlayBase ne sera donc pas compatible. De même, Sonos fait l'impasse sur le Bluetooth. Impossible, donc, d'écouter de la musique depuis un smartphone sans qu'il soit préalablement connecté au Wi-Fi et que l'application du constructeur y soit installée.

Un son de qualité

Malgré cela, la PlayBase remplit parfaitement la mission pour laquelle elle a été conçue : délivrer un son de qualité et pallier le manque d’amplitude sonore des téléviseurs actuels. L'enceinte, qui intègre dix haut-parleurs (six mediums, trois tweeters et un woofer), surprend par sa puissance. Regarder un film sur la PlayBase est un véritable bonheur pour les oreilles. Difficile une fois que l'on a goûté à une telle qualité d'utiliser de nouveau les "simples" haut-parleurs de son téléviseur. Et l'enceinte est tout aussi satisfaisante lorsque l'on y écoute de la musique.

De manière générale, les voix sont claires. Les aigus, eux, sont justement dosés. Enfin, les basses sont bien présentes sans pour autant recouvrir tout le reste. Enfin, la présence de la technologie TruePlay, qui permet d'adapter la diffusion du son au format de la pièce dans laquelle l'enceinte est placée, demeure un vrai point positif.

Une excellente (mais coûteuse) enceinte. Après plusieurs jours de test, le gain qualitatif obtenu grâce à la PlayBase est indéniable. Reste que certaines limitations sont tout de même dommageables. L'enceinte n'est en réalité pas adaptée à tous les usages. Si elle est parfaite pour les amateurs de bon son qui se moque éperdument du Bluetooth, elle ne trouvera pas sa place dans un foyer où le son passe avant tout par les smartphones des invités et les vidéos YouTube des enfants. Mais malgré ces compromis techniques et son prix, élevé (799 euros), la PlayBase n’en reste pas moins une excellente enceinte.