On a testé le Huawei Mate 9 : un excellent smartphone mais beaucoup trop cher

  • A
  • A
On a testé le Huawei Mate 9 : un excellent smartphone mais beaucoup trop cher
Le Huawei Mate 9 sera disponible le 15 novembre.
Partagez sur :

Avec son Mate 9, Huawei regroupe le meilleur de la technologie pour grappiller des parts de marché sur Samsung et Apple. Europe 1 l’a testé avant sa sortie.

TEST

Inconnu en France et dans les pays occidentaux il y a encore cinq ans, Huawei s'est taillé une place de choix dans le marché des smartphones. Désormais troisième constructeur sur ce marché au niveau mondial, l'entreprise chinoise a de grandes ambitions pour les années à venir. En sortant son Mate 9, son nouveau smartphone haut de gamme, alors que Samsung, son grand concurrent, est encore empêtré dans le rappel de ses Galaxy Note 7 explosifs, il espère grappiller des parts de marché supplémentaires. Attendu en France pour le 15 novembre, Europe 1 a pu tester le Mate 9 en avant-première. Verdict.

Un design classique, mais efficace. Soyons honnête le design du Mate 9 ne révolutionne pas le genre. Mais ce n'est pas non plus ce que l'on attendait de lui. Le Mate 9 rappelle le design du P9, autre smartphone haut de gamme de Huawei sorti au printemps et particulièrement réussi. Avec une construction tout en métal et des angles arrondis, le (très) grand smartphone est agréable à tenir dans les mains. Malgré une face arrière lisse, il ne glisse pas des mains. Les deux coloris proposés en France, Mystic Silver (argent) et Titanium Grey (gris foncé, que nous avons testé), ils sont réussis.

Un écran géant. Si le Mate 9 est grand, c'est en raison de son écran. Le smartphone embarque en effet une dalle de 5,9 pouces. Pourtant, malgré cet écran géant, le smartphone reste compact. A titre de comparaison, l'iPhone 7 Plus d'Apple - et son écran de 5,5 pouces - a le même format que le dernier né de la gamme Mate. La dalle Full HD en elle-même est d'excellente facture, avec des couleurs fidèles, un bon niveau de luminosité, mais aussi un taux de contraste élevé.

mate9-1280

Une interface épurée. A l'intérieur, le smartphone est propulsé par un processeur maison, le Kirin 960, et 4Go de RAM. De quoi permettre, largement, de faire tourner Android 7.0 Nougat et les applications les plus gourmandes en énergie. Nous n'avons rencontré aucun ralentissement ou bug particulier. Au contraire, on apprécie même la plus grande sobriété offerte à l'interface dessinée par Huawei. Certes, elle reste encore loin de l'interface "pure" d'Android, mais la disparition de certains effets trop lourds est la bienvenue.

Décevant en photo. Du côté de la photo, comme pour son P9 sorti au printemps, Huawei s'offre un partenariat avec le spécialiste de la photo Leica. Dans la pratique, on retrouve un double-capteur couleur 12MPixels et noir et blanc 20MPixels capable de filmer en 4K à l'arrière et une caméra de 8MPixels en frontal. Mais le résultat est un peu décevant, surtout dans des situations de basse luminosité. Si les deux appareils photo s'en tirent honorablement de jour, les photos prises de nuit restent en effet largement en deçà de celles réalisées par l'iPhone 7 Plus et le Galaxy S7 edge.

Une autonomie record. Mais, la vraie bonne surprise de ce Mate 9 est à chercher en haut de l'écran, en la présence de la jauge de batterie. Avec sa batterie de 4.000mAh, le Mate 9 est en effet l'un des meilleurs de sa catégorie. Avec un usage que l'on qualifiera de "normal" (mail, Internet, réseaux sociaux, streaming audio et consultation de quelques vidéos), le petit dernier de Huawei tient largement la journée et même près d'une journée et demie.

Notre verdict : beaucoup trop cher. En réalité, le principal problème du Mate 9 ne vient pas de l'appareil en lui-même, mais de son prix. Alors que Huawei poursuit sa montée en gamme (réussie) avec ce mobile, son prix semble beaucoup trop élevé pour être en mesure de convaincre. A 699 euros, le Mate 9 est un peu trop cher pour prendre le pas sur la concurrence. Dommage.