Test de l'iPhone X : pari réussi pour Apple ?

  • A
  • A
Test de l'iPhone X : pari réussi pour Apple ?
Europe 1 a testé l'iPhone X.@ Grégoire Martinez / Europe 1
Partagez sur :

Europe 1 a testé le nouvel iPhone X. Design, écran, Face ID, capteur photo, autonomie... Verdict !

TEST

"Le futur du smartphone". Apple ne fait pas dans l'humilité lorsqu'il s'agit de décrire son nouvel iPhone, l'iPhone X. Modèle anniversaire à l'occasion des dix ans de l'appareil (le premier iPhone avait été présenté en 2007), il est censé, selon la marque, ouvrir les portes d'une nouvelle décennie. Mais alors que vaut-il vraiment ? Que penser de la disparition du bouton d'accueil et l'arrivée de Face ID ? Europe 1 l'a essayé.

Un (très) bel objet

Le design de l'iPhone X pourrait se résumer simplement : c'est avant-tout un bel objet. Lorsque l'écran est éteint, la face avant, d'où le bouton d'accueil a disparu, donne l'impression de n'être qu'un écran. Il est en effet presque impossible de distinguer la caméra TrueDepth - le nom donné par Apple au système de caméra cachée dans la petite encoche en haut de l'écran - du reste. Un bon point valable aussi bien pour le modèle gris sidéral (anthracite) que pour la version argent, que nous avons testée. Et pour cause, quel que soit le modèle, la face avant, elle, est noire.

Comme sur les iPhone 8 et 8 Plus, la face arrière est recouverte de verre. Apple assure qu'il s'agit du verre le plus résistant possible afin d'éviter la casse en cas de chute. Une affirmation difficile à vérifier dans l'immédiat et qui se confirmera à l'épreuve du temps. Mais dans tous les cas, le verre ne donne pas une impression de fragilité. Au contraire, l'iPhone X semble robuste. Quant aux reflets créés par la couleur argent et le logo Apple intégré sur la face arrière, ils donnent une étonnante impression de luxe. Seule proéminence à l'arrière, le double capteur photo, placé à la verticale, qui dépasse légèrement de la coque de l'appareil, mais ne gêne aucunement la prise en main. Enfin, les tranches en acier inoxydable brillant sont une vraie réussite.

IMG_7540

L'iPhone X est agréable à tenir en main. Les habitués du grand écran de l'iPhone 8 Plus se plairont à retrouver un téléphone plus compact et qui tient mieux en main. Les tranches arrondies facilitent la tenue lors de longues périodes d'utilisation et le verre n'est pas froid. La plus grande largeur du bouton multifonctions (anciennement bouton de verrouillage) est enfin très pratique pour accéder aux différents raccourcis qu'il contient (Siri, Apple Pay...).

Un écran dans la main

Malgré son apparence compacte, l'iPhone X offre un écran Super Retina Display plus grand que les iPhone "Plus" (5,8 pouces contre 5,5 pouces précédemment). En l'absence du bouton d'accueil, un simple tapotement sur l'écran suffit à réveiller l'appareil. On voit alors apparaître l'écran OLED et la petite encoche où sont placés la caméra frontale et les capteurs nécessaires au fonctionnement de Face ID. Cette dernière a largement fait débat sur les réseaux sociaux, certains la trouvant réussie, d'autres non. Toujours est-il qu'elle s'intègre très bien dans l'appareil et est même plutôt jolie. Mais plus que cette encoche, ce sont les couleurs de l'écran qui frappent.

IMG_7488

Pour la première fois, Apple a en effet opté pour un écran OLED. Cette technologie permet notamment de proposer des couleurs plus vives, un meilleur taux de contraste et des noirs plus profonds (quand un écran OLED affiche du noir, les pixels sont éteints). Revers de la médaille, les écrans OLED sont compliqués à fabriquer et à réussir. Pour l'iPhone X, Apple a travaillé avec Samsung. Mais la marque explique que l'écran a été développé selon des critères bien spécifiques afin de reprendre les couleurs habituelles des écrans d'iPhone. Dans les faits, l'écran est réussi et évite l'écueil de l'OLED qui consiste à proposer des couleurs trop saturées et éloignées de la réalité.

En revanche, le changement du format de l'écran ne se fait pas sans quelques conséquences. Les développeurs doivent en effet adapter leurs applications pour que celles-ci prennent en compte la présence de l'encoche. Sans quoi de larges bords noirs s'affichent au-dessus et en en-dessous de l'application. Pour le moment, seules certaines applications ont fait la modification. Heureusement, les plus utilisées comme Facebook, Twitter, YouTube ou Instagram le sont. Ce n'est en revanche pas le cas de Google Maps ou de la plupart des applications des médias français. En pratique, cette "non-adaptation" n'est pas gênante, elle est simplement dommage car elle fait perdre de l'intérêt au grand écran de l'iPhone X. 

Face ID, une habitude à prendre

Une fois l'écran allumé, vient le temps de déverrouiller son smartphone. Disparition du bouton d'accueil oblige, le capteur d'empreintes digitales s'est éclipsé. Apple mise désormais sur Face ID, le nom donné à sa technologie de reconnaissance faciale pour permettre à l'utilisateur de s'authentifier. Si le déverrouillage sera la fonction la plus utilisée, le système permet également de valider un paiement avec Apple Pay ou d'accéder à des données protégées. Le système est d'ailleurs déjà largement utilisé. Il remplace en effet automatiquement Touch ID dans les applications qui proposaient le service. L'initialisation de Face ID s'avère simple et rapide, plus même que celle de Touch ID. Une fois la tête placée devant la caméra, il suffit de naviguer deux fois pour permettre aux capteurs de scanner tout le visage. Et si l'opération doit être répétée deux fois, elle ne prend que quelques secondes.

IMG_7551

A l'usage, le système fonctionne bien. Au cours des quelques jours que nous avons passé à l'utiliser, nous n'avons eu que deux cas où le système n'arrivait pas à nous identifier. D'abord, le matin lorsqu'au réveil nous prenions le téléphone. Le système n'était visiblement pas capable de distinguer notre tête de l'oreiller. En revanche, le système fonctionne très bien dans le noir et de nuit. Enfin, deuxième cas, avec des lunettes de soleil. Le système était systématiquement mis en échec. Mais Apple assure que ce n'est pas le cas avec tous les modèles de lunettes de soleil et que certaines n'empêchent pas Face ID de fonctionner. Le système s'en sort toutefois parfaitement avec une écharpe, un foulard ou un bonnet.

Mais la fonction de Face ID qui a le plus fait parler d'elle sur les réseaux sociaux se cache dans l'application Messages avec les animojis. Apple a profité des nombreux capteurs intégrés sur la face avant pour développer des emojis animés animés capables de reproduire les mouvements de la tête, des lèvres et même parfois des yeux. Au total une dizaine d'emojis sont disponibles. On trouve notamment le panda, le robot, le chien ou le singe. Et le fonctionnement est ultra-simple. L'utilisateur choisit son emoji, voit ses mouvements sur l'écran et peut s'enregistrer durant dix secondes avant de partager le résultat par iMessage, mais aussi sur n'importe quelle autre application. Le résultat peut être enregistré comme une vidéo normale.

animoji

De nouveaux gestes à apprivoiser

A l'intérieur, l'iPhone X intègre le même processeur que les iPhone 8 et 8 Plus, à savoir une puce A11 Bionic. De quoi faire de l'iPhone X, comme le sont déjà ses petits frères, le smartphone le plus puissant du marché. A l'usage, on retrouve donc un smartphone extrêmement fluide. Pour le reste, on retrouve, iOS 11 oblige, les mêmes fonctionnalités et donc le nouveau centre de contrôle ou les applications de réalité augmentée. En revanche, avec la disparition du bouton d'accueil, de nouveaux gestes font leur arrivée. Pour revenir à l'écran d'accueil depuis n'importe quelle page il est désormais nécessaire de glisser du bas vers le haut. Un geste très naturel qui s'apprivoise en quelques secondes. Le multi-tâche est, lui, accessible en partant du bas de l'écran vers le milieu. Un geste un peu moins intuitif qui demandera une légère adaptation. Quant au centre de contrôle il apparaît grâce à un glissé du haut droit de l'écran vers le bas.

Des changements apparaissent aussi au niveau de la recharge qui, comme sur les iPhone 8, peut désormais s'effectuer sans fil. Avant de commercialiser son propre chargeur sans fil, le AirPower, en 2018, Apple propose deux modèles développés avec Belkin et Mophie (vendus à part). La recharge est légèrement plus lente qu'avec un chargeur filaire, mais le fait de pouvoir enlever et remettre son iPhone du chargeur sans rien toucher s'avère pratique. Enfin, la recharge rapide est également prise en charge (50% en 30 minutes), mais nécessite l'achat d'un chargeur séparé. La batterie, qui permet sans problème de tenir une journée, ne pose toutefois pas trop de difficultés.

Un double capteur photo très efficace

jour1


Côté photo, on retrouve à l'arrière un double capteur photo de 12MPixels similaire à celui présent sur l'iPhone 8 Plus. Et le résultat est tout aussi réussi. De jour et dans de bonnes conditions lumineuses, l'iPhone X réalise de très beau clichés. Même à contre-jour (comme sur la photo ci-dessous), le smartphone s'en sort remarquablement bien. Si bien qu'il est très difficile de le prendre en défaut, y compris quand les conditions se gâtent. De nuit en extérieur comme en intérieur, le résultat est plus qu'honorable. Le mode portrait, introduit avec l'iPhone 7 Plus et qui permet de créer un effet de flou derrière le sujet, est lui toujours aussi efficace. Seuls les nouveaux effets Lighting qui permettent d'ajuster le fond ou la luminosité sont parfois mal calibrés. Surtout, avantage de la caméra TrueDepth présente à l'avant le mode Portrait est désormais disponible pour les selfies. Et le résultat est globalement assez bon. 

contrejour

En vidéo, le constat est similaire. Le capteur arrière est dorénavant capable de filmer en 4K (UltraHD) à 60 images par secondes. De quoi offrir des images d'une étonnante qualité. Quant à la caméra avant, Full HD, elle remplit parfaitement son rôle pour les visio-conférence et les selfies.

nuit

Verdict. La suppression du bouton d'accueil ne pose pas de problème majeurs et les nouveaux gestes bien que nécessitant de nouvelles habitudes à prendre sont assez intuitifs. Face ID, de son côté, fonctionne bien et la batterie tient la route. Et si certaines nouveautés existaient déjà chez les concurrents, leur simplicité d'usage sur l'iPhone X donnent plus envie de s'y intéresser. L'iPhone X est avant-tout un bel objet, soigné et agréable à utiliser. Sans doute, une première vision de ce que sera l'iPhone dans les années à venir.

L'iPhone X est commercialisé en version 64 et 256Go à partir de 1.159 euros.