07/02/2018 - 09h13

Snapchat gagne de nouveau plusieurs millions d'utilisateurs

© Snap

Le réseau social qui traversait une mauvaise passe a annoncé de bons résultats pour la fin 2017. Il a séduit près de 9 millions nouveaux utilisateurs.

Les changements seraient-ils en train de payer ? Snap, la maison-mère de Snapchat, a annoncé mardi soir de très bons résultats financiers pour le dernier trimestre de 2017. Le réseau social a séduit près de 9 millions de nouveaux utilisateurs en trois mois, un record depuis la mi-2016. L'action prenait près de 25% en bourse alors que les précédents résultats financiers avaient été jugés décevants.

Le réseau social très populaire chez les jeunes et qui a entamé une large refonte de son interface ces derniers mois a convaincu 8,9 millions d'utilisateurs chaque jour. Au total, il est désormais utilisé par 187 millions de personnes à travers le monde chaque jour, un chiffre en hausse de 5% par rapport au moins de septembre, précise ReCode. Entre octobre et décembre, Snap a gagné 285 millions de dollars. Autant de chiffres qui dépassent les attentes des analystes et qui ont de quoi rassurer le réseau social.

Période difficile

Depuis plusieurs trimestres, il traversait en effet une crise de croissance et avait de plus en plus en mal à convaincre de nouveaux utilisateurs de s’inscrire, sur fond de concurrence grandissante. Imaginé par Snapchat, le format des stories a depuis été copié par Instagram, mais aussi par Facebook qui le mettent fortement en avant. Pour se relancer, le réseau social a donc lancé à l'automne dernier une refonte complète de son interface afin de la simplifier. Depuis quelques jours, il est également possible de consulter les stories de ses contacts directement sur Internet, sans être inscrit sur Snapchat. Un moyen de faire découvrir la plateforme à d'autres et de les inciter, par la suite, à la rejoindre.

En plus de ses fonctionnalités sociales, Snapchat mise aussi désormais sur son "cool" pour vendre des produits dérivés avec son logo. Pour le moment indisponible en France, cette fonction constituerait une source additionnelle de revenus pour le réseau social en plus des publicités qui s'affichent dans Discover (l'espace de l'application réservé aux médias, ndlr) et aux partenariats.