Smartphones, tablettes... : ce qui sera annoncé au Mobile World Congress de Barcelone

  • A
  • A
Smartphones, tablettes... : ce qui sera annoncé au Mobile World Congress de Barcelone
Le Mobile World Congress ouvrira ses portes lundi.@ LLUIS GENE / AFP
Partagez sur :

Le Mobile World Congress de Barcelone débute lundi. Tous les grands constructeurs feront des annonces sur place.

C'est LE grand salon annuel de la téléphonie. Comme chaque année à la fin du mois de février, les grands constructeurs de smartphones, les équipementiers Internet et les opérateurs se sont donné rendez-vous à Barcelone à partir de dimanche pour le Mobile World Congress. Et la cuvée 2017 s'annonce particulièrement intéressante. En l'absence de smartphones Samsung, ses concurrents auront un espace plus important pour faire parler d'eux. Europe 1 fait le point sur ce qu'il faut attendre.

Une flopée de smartphones haut de gamme

Salon de la téléphonie oblige, les constructeurs viennent à Barcelone avec des smartphones dans leurs cartons. Contrairement aux trois dernières éditions, Samsung ne dévoilera cependant pas dimanche son nouveau smartphone haut de gamme, le Galaxy S8. Le constructeur sud-coréen détaillera en revanche son calendrier de lancement et pourrait officialiser un événement à New York pour la fin du mois de mars.

D'autres constructeurs vont profiter du salon pour lancer leurs mobiles. LG présentera dimanche midi son nouveau mobile haut de gamme, le LG G6. Et cette année, l'autre constructeur sud-coréen devrait miser sur les classiques. Exit les promesses de smartphone modulaire faites l'an dernier avec le LG G5. Le G6 s'annonce comme un smartphone au design industriel et aux tranches anguleuses. L'appareil, qui sera construit en métal, embarquera un double capteur photo. Il intégrera une dalle Quad HD de 2.880 x 1.440 pixels et un processeur Qualcomm Snapdragon. Enfin, le G6 est annoncé comme le premier smartphone non fabriqué par Google à embarquer l'assistant intelligent développé par la firme au moteur de recherche.

Le Chinois Huawei a lui aussi de grandes ambitions pour le Mobile World Congress. Celui qui vient de franchir la barre des 10% de part de marché dans le monde selon les chiffres de l'institut GfK, présentera lors d'une grande conférence (dimanche à 14 heures) son P10. Le smartphone haut de gamme ressemblera à son prédécesseur, le Huawei P9, et arborer une coque arrière en métal. Comme l'iPhone 7 Plus et le LG G6, le Huawei P10 devrait être équipé d'un double capteur photo à l'arrière. Le lecteur d'empreintes digitales migrerait, lui, de l'arrière vers l'avant du mobile. Pour le reste, on retrouverait un écran de 5,5 pouces Quad HD, 6Go de mémoire vive et jusqu'à 256Go de stockage.

Des tablettes et de la réalité virtuelle chez Samsung

Samsung, de son côté, mettra l'accent sur ses gammes de tablette. Le constructeur coréen qui n'a pas annoncé de nouveautés dans ce domaine depuis plusieurs mois devrait profiter de sa conférence de presse (dimanche 26 à 19 heures) pour présenter de nouvelles ardoises haut de gamme. L'entreprise aurait notamment sur sa feuille de route la Galaxy Tab 3, une tablette haut de gamme sous Android dont la mission sera de concurrencer l'iPad d'Apple. La firme sud-coréenne pourrait aussi annoncer une tablette hybride sous Windows 10.

Après les Gear VR, ses casques de réalité virtuelle pour smartphones, Samsung aurait prévu d'annoncer de nouveaux projets dans la réalité virtuelle et la réalité augmentée. 

Nokia, un come-back attendu

Mais la star du salon pourrait être celui dont on n’attendait en réalité plus grand chose. Nokia profitera en effet profiter du Mobile World Congress pour présenter trois nouveaux smartphones entrée et milieu de gamme. Et ce n'est pas Nokia lui-même qui présentera ces mobiles, mais HMD, une société finlandaise qui a racheté il y a quelques mois la licence de la marque Nokia. Quelques mois après l'abandon de Windows Phone sur lequel Nokia avait jusqu'à présent tout miser, HMD fera son retour avec plusieurs produits sous Android.

Et outre ces trois smartphones, le Nokia 3310 sera aussi de la partie. HMD a en effet d'ores et déjà annoncé qu'il présenterait lors de sa conférence (dimanche à 16h30), une version revisitée du mythique téléphone de Nokia. Impossible pour l'instant de savoir si le nouveau mobile reprendra exactement le même design que son modèle, ni s'il bénéficiera de fonctionnalités supplémentaires. On sait en revanche qu'il sera commercialisé pour 59 euros et devrait se vendre comme des petits pains.

La 5G comme technologie du futur

Enfin, nul doute qu'il sera question de 5G dans les allées du Fira Gran Via, le centre de conférence qui accueille le salon. Intel a d'ores et déjà officialisé plusieurs partenariats avec de grands noms des télécoms. Le spécialiste des processeurs qui diversifient de plus en plus ses activités à notamment signé avec Nokia pour l'ouverture de laboratoires de tests aux Etats-Unis et en Finlande. Orange qui a récemment réalisé des tests avec Nokia devrait aussi donner plus de détails sur ses projets en la matière.

Car plus qu'un simple réseau permettant d'accéder à Internet depuis son smartphone, la 5G ouvre de nombreux nouveaux usages. Cette technologie attendue pour 2020 sera notamment indispensable à la mise sur les routes de véhicules totalement autonomes. Ce réseau Internet de cinquième génération permettra aussi de faire communiquer les objets connectés entre eux facilement, une caractéristique nécessaire à leur développement.