SFR : vers une augmentation des tarifs mobiles en janvier

  • A
  • A
SFR : vers une augmentation des tarifs mobiles en janvier
SFR devrait augmenter ses tarifs à partir du 5 janvier.@ AFP
Partagez sur :

TÉLÉCOMS - Selon un document interne, SFR-Numericable prévoit une large augmentation de ses tarifs mobiles lors de l'entrée en vigueur de sa nouvelle brochure tarifaire, le 5 janvier.

Coutumier du fait depuis l'arrivée de Patrick Drahi à sa tête, SFR préparerait une nouvelle augmentation des tarifs mobiles pour début 2016. Le site internet spécialisé N9News qui a pu avoir accès à un document interne présente en effet en détail les hausses de prix à prévoir pour le 5 janvier 2016, date de la parution de la nouvelle brochure de l'opérateur. Le tarif des options, des consommations hors-forfait et des appels et SMS depuis l'étranger sont notamment concernés.

Les options en hausse. Premier tarif à augmenter, celui des options avec une hausse moyenne de un euro pour chaque service. Le double appel serait désormais facturé 2 euros, contre un euro précédemment, tout comme la télévision en direct ou le report des minutes non utilisées. Le pack SFR Sécurité précédemment proposé à deux euros voit lui aussi son prix augmenter d'un euro. Une hausse qui devrait principalement toucher les forfaits les moins chers dans lesquels ces options ne sont pas incluses.

Forte hausse du hors-forfait. Aujourd’hui facturée 38 centimes, la minute d'appel hors ou delà du forfait devrait elle aussi coûter plus chère. Une hausse avoisinant les 50%. Une minute d'appel coûterait ainsi désormais 55 centimes. Même constat pour le prix d'une minute d'appel vers la zone Europe qui sera désormais facturée 67 centimes contre 51 actuellement. De manière générale, tous les tarifs d'appels vers et depuis l'étranger sont en hausse.

La fin du roaming en 2017. SFR ne prévoit toutefois pas d'augmenter le tarif des SMS envoyés depuis l'Europe et les DOM, leur prix restant fixé à 7 centimes. Une décision qui semble plus subie que choisie. Une augmentation du prix de ce service aurait en effet été très mal vue par la Commission Européenne qui a voté la fin du roaming (la facturation de frais d'appels, SMS) dans la zone Europe pour 2017.