Rupture de stock, bugs, SAV... : le lancement des Google Pixel entaché par de multiples problèmes

  • A
  • A
Rupture de stock, bugs, SAV... : le lancement des Google Pixel entaché par de multiples problèmes
Le Google Pixel n'est toujours pas disponible en France.@ SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Depuis le lancement des Pixel de Google, les problèmes se multiplient et le smartphone est toujours en rupture de stocks chez les revendeurs.

Ce devait être la grande entrée de Google dans le monde des smartphones... Le 4 octobre dernier, Google annonçait lors d'un événement à San Francisco ses deux premiers smartphones haut de gamme, les Pixel et Pixel XL. Une petite révolution, alors que la firme avait jusqu'à présent préféré sous-traiter cette partie pour ne pas froisser ses partenaires. Mais depuis, les problèmes s'enchaînent...

Un lancement très attendu, mais décevant

"Ces téléphones représenteront un pas en avant de Google pour prendre le pas sur Apple comme acteur majeur dans la gestion du logiciel et du matériel", annonçait le magazine américain Forbes avant l'événement. Pour Le Monde, cette annonce ne représentait rien de moins qu'"une déclaration de guerre à Apple". Il faut dire que Google avait vu les choses en grand. Le groupe avait fait monter la pression dans les semaines précédant sa présentation. Il avait d’abord envoyé une invitation assez mystérieuse aux médias du monde entier pour les convier à l'événement à San Francisco ainsi qu’à Londres par exemple.

L'entreprise s'était ensuite lancée, avant même l'annonce des produits, dans une grande campagne de publicité. Impossible à l’époque de sa balader dans les rues de New York, Cologne ou encore de San Francisco sans croiser une publicité annonçant l'événement du 4 octobre. Résultat, l'attente était immense. Trop peut-être. Car lors de l'événement, Google a déçu. Alors que l’entreprise avait fait le buzz dans le monde entier, le smartphohne ne devait être commercialisé que dans cinq pays : aux États-Unis, en Australie, au Royaume-Uni, au Canada et en Inde.



"Pourquoi ignorer ainsi la France",  qui égratignait "ce choix de distribution anémique faisant mauvais genre lorsque l'on affiche haut ses ambitions dans le matériel, et que l'on fait en sorte d'adresser un message mondial". Difficile en effet d'espérer concurrencer Apple ou même Samsung en distribuant ses produits dans cinq pays. A titre de comparaison, Apple a lancé les iPhone 7 et 7 Plus dans 29 pays le premier jour de leur commercialisation avant de les proposer dans une trentaine de pays supplémentaires une semaine plus tard.

D'importants ruptures de stock

Depuis leur commercialisation, les Pixel collectionnent les problèmes. Il y a d'abord les stocks. D'après un pointage relayé par le site américain The Verge, le Pixel XL, n'est plus en stock sur le site de Google depuis le 30 novembre dans sa version embarquant 128Go de mémoire. Les Pixel bleu et argent, eux, ne sont plus disponibles depuis fin décembre. Vendredi dernier, au moment du pointage, seuls deux modèles sur dix étaient disponibles : les Pixel noir de 32Go et 128Go.

Et ce problème de distribution ne se limite pas au site de Google. L'opérateur américain Verizon, distributeur exclusif des deux appareils, est lui aussi incapable de répondre à la demande. Un abonné souhaitant commander un Pixel XL de 128Go ne le recevra par exemple pas avant la deuxième semaine de mars, soit... dans deux mois !

pixel-1280

Face à ces problèmes, Google a été obligé de réagir et invoque une demande "dépassant les espérances" de l'entreprise. La société assure également faire "de son mieux pour rapprovisionner ses stocks". Mais, pas question de parler d'une extension de la disponibilité des Pixel. Contacté par Europe1.fr, Google France indique "ne pas avoir de visibilité" sur la disponibilité des deux smartphones dans le pays pour le moment.

Un tas de problèmes et un SAV qui laisse à désirer

Les ennuis de Google ne s'arrêtent pas là. Depuis les premières livraisons, plusieurs utilisateurs ont fait part sur les forums de problèmes de son avec les deux mobiles. Les Pixel concernés produisent un son saturé et assez désagréable. Après  avoir affirmé que le problème était logiciel, puis matériel pour à nouveau pointé du doigt le logiciel, Google devrait corriger le souci dans les jours à venir.

D'autres utilisateurs seraient confrontés à des redémarrages intempestifs de leur Pixel. La batterie ferait aussi des siennes chez certains. Or, ceux qui ont tenté de contacter le SAV de l'entreprise n'ont pas eu que des bonnes surprises. En décembre, le billet d'un journaliste du site spécialisé 9to5Google qui disposait d'un Pixel concerné par un problème de fabrication s'est répandu sur les réseaux sociaux. "Mon Google Pixel a un défaut de fabrication et Google veut que j'aille dans un autre Etat pour le faire réparer", titrait-il, ajoutant que le SAV le rendait responsable du problème (l’apparition d’une bulle sous la vitre de l’écran). Face à cette situation, Google avait réagi et proposé de lui offrir un nouveau téléphone et d'enquêter sur la cause du problème.

Trois mois après l'annonce des Pixel, le constat est donc plus que mitigé. Google a donc intérêt à réagir pour sauver l’image d’une gamme à peine lancée.