Qui sont les joueurs de jeux vidéo en France ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le salon international du jeu vidéo E3 ouvre ses portes mardi à Los Angeles. En France, le jeu vidéo est le premier bien culturel et le nombre d'amateurs ne cesse de croître.

L'ENQUÊTE DU 8H

Un Français sur deux joue régulièrement aux jeux vidéo. Certains utilisent leur smartphone, d'autres leur tablette ou même une console de salon. Avant l'ouverture du salon du salon international du jeu vidéo de Los Angeles, l'E3, ils étaient nombreux à avoir les yeux tournés vers les Etats-Unis pour suivre les annonces des différents éditeurs et découvrir les prochains titres auxquels ils pourront jouer. Qui sont ces joueurs ? Quand et à quoi jouent-ils ? Europe 1 est allé à leur rencontre.

Autant de femmes que d'hommes

Leur profil ne correspond peut-être pas à ce que vous aviez imaginé. En France, le joueur moyen a 34 ans et près de la moitié d'entre eux (47%) ne sont pas des joueurs, mais des joueuses, selon les chiffres du syndicat des éditeurs de logiciels de loisir (SELL). Depuis quelques années, le jeu a pris une place de plus en plus importante dans la société, notamment grâce aux smartphones et aux petits jeux sur ordinateurs. Désormais on peut jouer dans les transports en commun ou dans la salle d'attente chez son médecin et le smartphone est devenu la deuxième plateforme la plus utilisée après les consoles de salon.

Résultat, le temps que passent les Français à jouer a augmenté aussi : trois heures par semaine en moyenne sur smartphone et jusqu'à quatre heures sur consoles. "J'ai commencé à jouer sur les petits jeux qu'il y avait sur l'ordinateur de mon père puis finalement, vers cinq ans, je me suis à jouer à la PlayStation 1, et là j'ai découvert l'univers du jeu vidéo. Je l'ai jamais quitté. Les Gameboy, la Game Cube, la DS... c'est facilement deux-trois heures par jour", explique Cyrille, graphiste de 23 ans et joueuse. "Par mois, j'achète trois à quatre jeux, ça va de 50 à 100 euros par mois", précise-t-elle.

Fifa, jeu star du marché

Certains jeux sont plus populaires que d'autres. 41% des joueurs prennent le volant dans les jeux de course automobile, le genre le plus apprécié. Les jeux d'action comme ceux du français Ubisoft, le troisième éditeur dans le monde après les américains Activision et Electronic Arts, sont aussi très populaires. Assassin's Creed, qui mêle histoire et aventure, s'est par exemple vendu à près de 500.000 exemplaires en France l'an dernier. Il est cinquième du classement alors qu'il est sorti en fin d'année.

Mais le leader incontestable depuis plusieurs années est un jeu de football : Fifa. 1,3 million de joueurs l'ont acheté l'an dernier et, à l'approche de la Coupe du Monde, il connait un regain de popularité. "Le cliché c'est vraiment bière, pizzas, copains et Fifa. L'idée c'est de regarder les prochains matchs de l'équipe de France ensemble et à la fin, les soirées se finissent toujours par quelques matchs entre nous, on dégaine les manettes", indique Valentin, 20 ans. "On est pas mal, on est toujours entre cinq et huit et il y'en a forcément un qui va dire 'allez je prends l'Australie, qui prend la France ?' Fifa ça restera toujours le jeu de prédilection de la soirée", assure-t-il.

Un marché en grande forme

En France, le marché du jeu vidéo va très bien. Son chiffre d'affaires a atteint 4,3 milliards d'euros l'an dernier, en hausse de 18% par rapport à 2016. Et si la France est si forte c'est aussi grâce à un crédit d'impôt sur le jeu vidéo qui incite les éditeurs à s'installer. Des éditeurs qui ont encore de belles nouveautés dans leurs cartons. Ils les ont présentées au salon E3 et parmi les succès attendus à Noël figure un jeu français, le nouvel épisode d'Assassin's Creed, Odyssey, qui se déroule en Grèce antique qui se retrouvera dans les rayons le 5 octobre au côté de Read Dead Redemption 2, un jeu de cow-boy et Super Smash Bros de Nintendo qui mélange tous les personnages de l'univers de l'éditeur : de Pikachu à Link, le héros de Zelda, en passant par Mario.