Quand Twitter retire un outil présenté deux heures plus tôt

  • A
  • A
Quand Twitter retire un outil présenté deux heures plus tôt
Twitter a retiré une fonctionnalité présentée lundi.@ AFP
Partagez sur :

Face à une levée de boucliers de ses utilisateurs, Twitter a supprimé une fonctionnalité mise en place deux heures auparavant.

Machine arrière toute ! Le réseau social Twitter qui avait annoncé la mise en place d'une nouvelle fonctionnalité contre le harcèlement et les trolls a du faire machine arrière mardi suite à une levée de boucliers de ses utilisateurs.

Masquer les trolls et le harcèlement. Lundi soir peu après 23 heures, le compte Twitter Safety via lequel Twitter présente ses nouveautés en matière de sécurité et de lutte contre le harcèlement annonce la mise en place d'une nouvelle fonctionnalité. Les utilisateurs de la plateforme ne seront plus notifiés lorsqu'ils sont ajoutés à une liste. Cette fonctionnalité de "'liste", peu mise en avant par le réseau social, permet de regrouper différents utilisateurs dans un groupe pour suivre leur messages plus facilement.



Mais l'usage de cette fonctionnalité est régulièrement dévoyé. Certains trolls l'utilisent en effet de manière automatique. L'idée ? Ajouter un utilisateur dans une liste automatiquement s'il tweete sur un sujet précis. Tweeter sur François Hollande pourrait par exemple entraîner l'ajout de l'utilisateur dans une liste "fan de François Hollande". Et les notifications peuvent rapidement se multiplier.

Une levée de boucliers. Immédiatement après l’annonce de cette fonctionnalité, de nombreux internautes ont montré leur mécontentement et leur énervement dans des tweets. Tous souhaitaient pouvoir continuer à surveiller les ajouts aux listes et si nécessaire pouvoir signaler aux équipes de modération de Twitter les comptes abusifs. Et la mobilisation a eu une telle ampleur que Twitter a, tout juste deux heures après son annonce, retiré cette fonctionnalité. "Nous avons entendu vos retours, c'était une erreur. Nous revenons sur ce changement et continuerons à vous écouter", a simplement posté le réseau social.



L'incident pourrait sembler anodin, mais il est plus que surprenant venant d'une entreprise aussi importante que Twitter. Pour de nombreux observateurs, ce rétropédalage traduit une absence de vision du réseau social qui ne serait pas capable d'anticiper et de comprendre ce qu’attendent ses utilisateurs.