Le Samsung Galaxy S8, un smartphone très prometteur

  • A
  • A
Le Samsung Galaxy S8, un smartphone très prometteur
Europe 1 a pu essayer le Galaxy S8.@ Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Samsung présentait mercredi à New York son nouveau smartphone, le Galaxy S8. Europe 1 a pu le prendre en main en avant-première.

"Une nouvelle expérience". Pour son Galaxy S8, Samsung promet rien de moins que de révolutionner notre usage du smartphone. Pour y arriver, le constructeur a notamment supprimé les bords autour de l’écran et intégré les trois boutons accueil, menu et retour directement dans la surface tactile. Pour se faire une idée, Europe 1 a pu essayer le smartphone à New York juste après son annonce. Premier avis.

Un smartphone agréable en main

A première vue, ces changements pouvaient sembler déroutants. Surtout, la taille d’écran du Galaxy S8, 5,8 pouces (et même 6,2 pouces sur le Galaxy S8+), posait de nombreuses questions sur l’encombrement de l’appareil et sa tenue en main. Mais dès la première prise en main, cette première impression tombe. Malgré son écran de 5,8 pouces, le Galaxy S8 est bien plus petit que l’iPhone 7 Plus (5,5 pouces) ou le Galaxy S7 edge (5,5 pouces également). La présence de bords incurvés sur les deux mobiles s’avère vraiment agréable.

FullSizeRender (6)

Avec le Galaxy S8, Samsung tire un trait sur les boutons physiques. Pour gagner de la place, la marque a en effet intégré le bouton d’accueil, le bouton de retour et le bouton multitâchedirectement en bas de l’écran. Pour donner l’impression d’un véritable bouton, un retour tactile dont l’intensité peut être choisie par l’utilisateur est présent et pratique. 

Comme sur le Galaxy S7, Samsung a conservé une face arrière recouverte de verre. Trois coloris seront proposés : un gris argent, un gris foncé et un noir brillant particulièrement réussi. 

Un écran sublime

Infinity Display, c’est le nom qu’a donné Samsung à l’écran à débordement de son mobile. Mais surtout Samsung a opté pour des dalles Super AMOLED Quad HD. La première technologie permet au smartphone d’afficher des couleurs lumineuses et des noirs profonds. Le rendu est simplement bluffant et, après quelques minutes à utiliser le smartphone, la présence de ce très grand écran s’avère idéale pour regarder un film ou lire sur le web.

FullSizeRender (5)

Et cet écran permettra notamment de visualiser les clichés pris par le Galaxy S8. Les deux modèles sont équipés d’un capteur de 12MPixels, la même résolution que sur le Galaxy S7, mais des améliorations logicielles ont été apportées. A première vue, et même si un test plus poussé sera nécessaire pour se faire un avis définitif, les images prises dans de bonnes conditions de luminosité apparaissent comme de bonne qualité. Il sera cependant nécessaire de tester le rendu en basse luminosité.

Quelques compromis

Samsung a tout de même fait quelques compromis. Le capteur d’empreintes digitales, jusqu’à présent placé sur le bouton d’accueil de l’appareil est désormais situé à l’arrière, près du capteur photo. Problème, il est facile de ripper et de laisser des traces de doigt dessus. Le constructeur assure que la scanner d’iris intégré le remplacera avantageusement, mais les conditions ne permettaient pas de le tester.

FullSizeRender (4)

Enfin et même s’il est impossible de se prononcer sur l’autonomie aussi tôt, la capacité des batteries des S8 et S8 Plus est en baisse par rapport au Galaxy S7. Un choix qui serait justifié par le faible encombrement du smartphone, assure-t-on en interne.

Un mobile très prometteur

Après plusieurs minutes à l’essayer, les Galaxy S8 et S8 Plus apparaissent comme des smartphones très prometteurs. Le grand écran donne envie de se plonger dans un film et la disparition des boutons physiques ne semble pas poser de problème. 

Les Galaxy S8 et S8 Plus seront disponibles le 28 avril à partir de 809 et 909 euros en version 64Go.