Presque 50 ans après, Citroën travaille à une Méhari 2.0

  • A
  • A
Presque 50 ans après, Citroën travaille à une Méhari 2.0
La Mehari présentée en 1969 sur le Salon de l'auto à Paris. @ AFP
Partagez sur :

La marque aux chevrons doit présenter début septembre un concept de Méhari  sur la base d’un C4 Cactus découvrable. 

Né en 1968, c’est un des modèles cultes de la marque aux chevrons. Citroën prépare un concept de Méhari pour le début du mois de septembre, révèle le magazine Challenges mardi. 47 ans après la naissance de ce véhicule unique en son genre, le constructeur entend recréer une voiture de loisirs découvrable, en partant de la base du C4 Cactus.  S’il n’est pas encore question de produire cette voiture en série, Citroën compte en tout cas le fabriquer pour l’exposer au prochain Salon de l’automobile de Francfort, en Allemagne.

Le C4 Cactus et la nouvelle identité Citröen. Ce concept car pourrait être construit dans l’usine du C4 Cactus, à Villaverde, dans la banlieue de Madrid, en Espagne. Ce petit break-SUV facilement reconnaissable par sa gamme de couleurs vives et ses "Airbumps" - sortes de boudins en plastiques - sur les portières, a été lancé en 2014 dans le but d’installer la nouvelle identité Citroën.

Depuis un an, la marque est en effet séparée du haut de gamme DS, la privant ainsi de ses attributs haute-technologie ou d’avant-garde, note Challenges. Citröen privilégie désormais les "voitures détente, sereines, pas vroum-vroum, pas agressives" en mettant le paquet sur "la simplicité avec des commandes intuitives, l’espace intérieur, le confort, la lumière, les couleurs".

La Méhari un succès d’estime plus que commercial. C’est dans cette optique que la marque entend relancer sa Méhari. Une voiture presque aussi culte que la 2 CV mais qui n’aura pas le même succès commercial. 145.000 exemplaires ont été produits en presque 20 ans, contre 5 millions pour la 2 CV sur 40 ans.

Ce n’est pas la première fois que Citroën tente de renouer avec l’esprit Méhari. En 2003, le constructeur avait lancé une version découvrable de la C3, la C3 Pluriel. Produite à Villaverde et fabriquée à 110.000 exemplaires jusqu’en 2010, cette voiture sympathique a dû se contenter d’un succès relatif : le processus de décapotage était en effet fastidieux et peu pratique. 2015, sera-t-elle l’année du retour réussi de la Méhari ? Réponse à la rentrée prochaine.