Pour se renouveler, Twitter pourrait racheter Flipboard

  • A
  • A
Pour se renouveler, Twitter pourrait racheter Flipboard
Twitter, en perte de croissance, cherche de nouveaux horizons pour séduire les nouveaux utilisateurs.@ JONATHAN ALCORN / AFP
Partagez sur :

STRATÉGIE - Le réseau social, dont la croissance s'essouffle, miserait sur cet agrégateur d'actualités pour un milliard de dollars.

Depuis plusieurs mois, Twitter peine à séduire de nouveaux utilisateurs et multiplie les manœuvres pour diversifier ses activités. Dernier coup de poker en date : le réseau social aux 300 millions d'inscrits serait près à débourser 1 milliard de dollars (environ 910 millions d'euros) pour racheter l'application Flipboard, un agrégateur d'actualités. Explications. 

C'est quoi Flipboard ? Il s'agit d'une application pour iPhone, iPad et Android rassemblant plusieurs flux d'actualités et réseaux sociaux, sous la forme d'un journal numérique. On peut ainsi consulter des articles tout en gardant un oeil sur les publications Facebook ou Twitter de ses contacts, au sein d'une même interface. L'application, gratuite, compte 100 millions d'utilisateurs mais peine également à attirer de nouveaux inscrits depuis plusieurs mois. 

Pourquoi ce rapprochement aurait un sens. Comme le remarque le portail spécialisé iGen, les deux entreprises proposent des applications différentes mais toutes deux rencontrent des problèmes de croissance. Au premier trimestre 2015, Twitter affichait certes un chiffre d'affaires en hausse de 74% sur un an, mais également une perte nette de 148,5 millions d'euros. Des résultats en-dessous des prévisions maison et celles de Wall Street qui placeraient le dirigeant Dick Costolo sur la sellette. Les deux acteurs de la Silicon Valley ne sont d'ailleurs pas totalement étrangers : Mike McCue, le cofondateur de Flipboard, est un ancien membre du conseil d'administration de Twitter. Une fois l'application rachetée par le réseau social, cet ancien de chez Microsoft se verrait bien prendre la place du patron de Twitter.

C'est pour bientôt ? D'après le site spécialisé Re/Code, les négociations entre les deux firmes américaines auraient débuté il y a plusieurs mois, autour d'un échange d'actions valorisant Flipboard à près d'un milliard de dollars (environ 910 millions d'euros). Mais les négociations seraient à l'heure actuelle bloquées, sans pour autant être abandonnées. Pour autant, aucun des deux acteurs n'a souhaité commenter ces informations.