Comment Cdiscount veut concurrencer Free dans le mobile

  • A
  • A
Comment Cdiscount veut concurrencer Free dans le mobile
Cdiscount lance son offre de téléphonie mobile.
Partagez sur :

Le e-commerçant va proposer des forfaits à très bas prix à partir de deux euros.

Sosh, B&You, RED, mais surtout Free vont devoir faire face à un nouveau concurrent dans le monde de la téléphonie mobile. Le e-commerçant français Cdiscount a annoncé mardi son intention de se lancer dans les télécoms avec des offres à très bas prix taillées pour concurrencer Free Mobile. Et il s'appuie pour cela, sur plusieurs points.

Sur le prix

C'est le premier argument du spécialise du e-commerce, le prix. Comme Free, il propose son forfait à deux euros par mois. Depuis le lancement de cette offre par Free, aucun autre opérateur ne s'était aligné. Pour ce tarif, Cdiscount ne propose cependant pas exactement la même chose que l'entreprise de Xavier Niel. Cdiscount inclut 3h20 d'appel contre 2 heures pour Free, mais ce dernier offre des SMS illimités contre seulement 200 messages pour le e-commerçant. Dernière différence, 200Mo d'Internet 3G inclus chez Cdiscount contre 50Mo pour le quatrième opérateur français.

Les clients pourront cependant ajouter des options à ce forfait. Pour bénéficier des SMS illimités, un point de plus en plus important pour les consommateurs, ces derniers devront rajouter 7 euros. Le tarif sera aussi le même pour ceux souhaitant bénéficier de 5Go d'Internet en 4G. Au total, le forfait et toutes ses options reviennent à 16 euros par mois, soit moins que le prix du forfait haut de gamme de Free Mobile vendu à 19,90 euros et qui inclus les mêmes prestations (avec un nombre plus important de gigas en 4G).

Mais un tel prix, toutes options comprises, permet aussi à Cdiscount d'être moins cher que Sosh, l'opérateur à bas prix d'Orange, B&You de Bouygues Telecom et RED de SFR.

Sur le réseau

Autre point sur lequel Cdiscount espère prendre l'avantage sur Free, le réseau. Alors que l'opérateur de Xavier Niel est régulièrement critiqué pour les faiblesses de réseau et va devoir se passer de l'itinérance avec Orange en 2017, Cdiscount promet à ses clients l'usage de trois réseaux différents. En tant que MVNO (opérateur n'ayant pas son propre réseau) il est en effet amené à louer celui des autres (Orange, Bouygues Telecom, SFR). Par défaut, les clients Cdiscount Mobile utiliseront le réseau SFR, lui aussi critiqué, mais en cas de faiblesse de ce dernier, ils auront la possibilité de basculer sur ceux d'Orange et Bouygues Telecom, bien plus satisfaisants, en 4G notamment. Surtout, cette possibilité offerte de basculer d'un réseau à l'autre est une première en Europe.

Sur le mode de distribution

Voir un e-commerçant se lancer dans la téléphonie, le lien n'est pas évident dès le départ. Pourtant, Cdiscount fait un véritable pari. Sur son site Internet, l'entreprise vend en effet 1 million de téléphones mobiles par an et compte bien en profiter. "Nous allons pousser l'offre de téléphonie mobile à chaque client qui nous achète un smartphone", explique Emmanuel Grenier, PDG de Cnova, la filiale e-commerce du groupe Casino à qui appartient Cdiscount.