Pixel 2 : la stratégie décevante de Google sur le marché des smartphones

  • A
  • A
Pixel 2 : la stratégie décevante de Google sur le marché des smartphones
Google a présenté mercredi ses smartphones Pixel 2.
Partagez sur :

Google a présenté de nouveaux smartphones haut de gamme mercredi. Mais la firme se borne à en faire une vitrine de ses technologies et à ne les rendre disponibles que dans peu de pays.

A moins d’être ultra-connecté, vous ne vous en êtes probablement pas rendu compte... Depuis l’année dernière, Google propose des smartphones haut de gamme sous sa propre marque, les Pixel. Et un an après les premiers modèles, la marque a dévoilé mercredi lors d’un événement organisé à San Francisco la deuxième génération de ces appareils : les Pixel 2 et Pixel XL 2. Ils doivent concurrencer les nouveaux iPhone d'Apple et le Galaxy Note 8 de Samsung. Mais comme l’année dernière, Google a décidé de ne les proposer que dans quelques pays à travers le monde. Une stratégie étonnante, et décevante.

Une commercialisation très limitée 

Les Pixel 2 et Pixel XL 2 seront en effet disponibles uniquement dans six pays : États-Unis, Royaume-Uni, Allemagne, Australie, Canada et Inde. L’Italie et l’Espagne seront également servies, mais pas avant 2018. Des limitations qui empêchent Google de concurrencer réellement Apple et Samsung. Tous deux proposent en effet leurs smartphones dans plusieurs dizaines de pays. Le 22 septembre, lors du lancement des iPhone 8 et 8 Plus, Apple les a par exemple proposés dans plus de 25 pays, avant de dépasser les 50 pays une semaine plus tard.

Google semble donc ne pas vraiment se donner les moyens de ses ambitions dans le monde du smartphone et se contenter de faire des Pixel des moyens de promouvoir ses technologies, plus que des produits à part entière. "Ce sont des vitrines. Google n'est pas armé pour commercialiser massivement son Pixel 2. Il ne dispose pas de véritable réseau de distribution, en particulier chez les opérateurs, et ne pourra donc pas en écouler beaucoup", confirme Thomas Husson, analyste chez Forrester.

dispo

Un smartphone très prometteur...

Ce choix est d’autant plus décevant que Google propose avec les Pixel 2 de très bons smartphones. La marque promet rien de moins que "le meilleur du logiciel, de la technologie et de l’intelligence artificielle" et sans confirmer cette affirmation, un bref coup d’œil à la fiche technique de l’appareil montre bien que Google a de sérieux arguments pour concurrencer Apple et Samsung.

Le Pixel 2 offre un écran OLED de 5 pouces, tandis que le Pixel XL 2 dispose d’un écran Quad HD de 6 pouces légèrement incurvé sur les côtés. Tous les modèles proposent la recharge rapide, un capteur d’empreintes digitales à l’arrière et embarquent Google Assistant, l’assistant intelligent de la firme. La prise jack, qui permet de brancher des écouteurs, a elle disparu. Un adaptateur permettant de brancher d’anciens écouteurs sur la prise USB-C est cependant prévue dans la boîte. 

... et intelligents

Pour séduire les consommateurs, Google a également amélioré la caméra de ses Pixel, déjà très efficace sur les premiers modèles. Les deux appareils embarquent des capteurs de 12,2 MPixels. Mais surtout, grâce à l’intelligence artificielle, les Pixels peuvent reconnaître les données présentes dans une image. Si un adresse mail se trouve dans une photo, un simple appui sur l’adresse permet de créer un nouveau mail destiné à cette adresse.

Enfin, le smartphone étant proposé par Google, tous ses utilisateurs bénéficient de la dernière version d’Android et des mises à jour immédiatement après leur annonce. Un point particulièrement important alors que les mises à jour mettent souvent du temps à arriver sur les mobiles des autres constructeurs utilisant Android.

Les Pixel 2 et Pixel XL 2 seront proposés aux Etats-Unis pour respectivement 649 dollars et 849 dollars.

Des changements à venir ?

Heureusement, la situation pourrait évoluer rapidement dans les années à venir. Avec le rachat d’une partie des activités mobile de HTC, Google s’offre en effet une équipe plus importante pour travailler sur ses smartphones. Reste encore pour la marque à renforcer ses capacités de production et ses liens avec la distribution pour arriver, enfin, à commercialiser ses Pixel à grande échelle.