Paris Games Week 2017 : une édition entre nouvelles consoles et nouveaux jeux

  • A
  • A
Paris Games Week 2017 : une édition entre nouvelles consoles et nouveaux jeux
La Paris Games Week ouvre ses portes mercredi.@ PATRICK KOVARIK / AFP
Partagez sur :

Le salon français du jeu vidéo est de retour à la Porte de Versailles, à Paris, à partir de mercredi.

En quelques années, c'est devenu le rendez-vous incontournable des joueurs français de jeux vidéo... La Paris Games Week est de retour à Paris, à la Porte de Versailles, à partir de mercredi pour la huitième année consécutive. Une édition marquée par un virage à l'international et l'arrivée de nouvelles consoles.

De nouvelles consoles...

Cette année, la star de la Paris Games Week se trouve sans aucun doute sur le stand de Microsoft. Le constructeur prépare le lancement en grande pompe de sa nouvelle console de salon, annoncée au mois de juin à Los Angeles, la Xbox One X. Compatible avec les jeux 4K Ultra HD et la technologie HDR, qui offre une plus grande fluidité d'image, la One X sera disponible dans le commerce à partir du 7 novembre, mais la Paris Games Week permettra aux joueurs hésitants ou aux plus pressés de l'essayer et de tester les jeux qui sont optimisés (Forza Motosport, Assassin's Creed Origins...).

Toujours du côté des consoles, l'autre vedette de l'année sera sur le stand de Nintendo. Le constructeur japonais qui avait boudé l'événement parisien en 2016, revient cette année avec sa Switch, dont les ventes dépassent toutes les espérances. Mi-console de salon, mi-console portable, la console de Nintendo peut compter sur un catalogue de jeu pour le moins fourni. De Zelda : Breath of the Wild, sorti avec la console en mars, à Super Mario Odyssey, dont deux millions d'exemplaires se sont écoulés en trois jours, Nintendo approche la période de Noël avec des titres pour toute la famille. Et tous seront testables sur le stand de la firme.

... et de nouveaux jeux

Du côté des jeux, Sony a de nouveau choisi Paris pour faire ses annonces. L'autre éditeur japonais qui tient généralement deux grandes conférences dans l'année, à choisi Paris pour terminer 2017, après Los Angeles au moment du grand salon du jeu vidéo E3 de Los Angeles en juin. L'occasion pour l'éditeur d'annoncer le retour de The Last of us pour un deuxième opus, mais aussi l'arrivée d'une nouvelle licence, Ghost of Tsushima, qui sera développée par le studio ayant déjà préparé InFamous. Mais pas l'un comme pour l'autre, mieux vaut ne pas être trop pressé, aucune date de sortie n'ayant été annoncée.

Mais le catalogue de jeux attendus est loin de se limiter à celui des constructeurs. Ubisoft mettra largement en avant le nouvel épisode d'Assassin's Creed, disponible depuis quelques jours, Activision mise lui beaucoup sur le cru 2017 de Call of Duty qui doit sortir juste après le salon. Au total, ce seront 157 jeux qui seront présentés sur le salon. Et 182 exposants seront installés à la Porte de Versailles.

Sensibiliser les joueurs

Mais outre la découverte de nouveaux jeux, l'organisateur du salon, le S.E.L.L., Syndicat des Editeurs de Logiciels de Loisir, a décidé de mettre l'accent sur la pédagogie dans deux domaines bien distincts : l'usage et le respect de la certification PEGI et la place des femmes dans le monde du jeu vidéo. Des bénévoles se relaieront sur le salon tout au long de la semaine pour informer les enfants et leurs parents sur la classification des jeux vidéo. Chaque titre dispose en effet d'une petite vignette rectangulaire avec un âge conseillé à partir duquel y jouer. Mais les plus jeunes ne le respectent pas toujours...

Enfin, des ateliers seront organisés pour mettre en avant la place des femmes dans le monde du jeu vidéo, un métier loin d'être réservé aux hommes et aux développeurs. Avec le réseau Woman in Games, l'objectif est d'augmenter la part de femmes dans l'industrie qui est aujourd'hui seulement de 15% quand 47% des femmes jouent aux jeux vidéo. Des rencontres et des ateliers dans ce sens seront donc organisés tout au long du salon.