Outre-mer : la carte de la couverture mobile désormais disponible

  • A
  • A
Outre-mer : la carte de la couverture mobile désormais disponible
Les consommateurs d'Outre-mer peuvent également comparer les couvertures mobiles pour Internet, les appels et les SMS@ capture d'écran monreseaumobile.fr
Partagez sur :

Une carte comparant la couverture mobile des opérateurs présents en Guadeloupe, Martinique, Guyane, Mayotte et La Réunion est désormais disponible, ont annoncé l'Arcep et la ministre des Outre-mer.

Comparer la couverture des opérateurs mobiles est désormais possible en Guadeloupe, Martinique, Guyane, Mayotte et La Réunion, à l'instar de ce qui était déjà possible dans l'Hexagone, ont annoncé mardi l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP), et le ministère des Outre-mer.

Une disposition du "Livre Bleu Outre-mer". Dans un communiqué, l'Arcep a annoncé la publication, sur son site monreseaumobile.fr, des cartes de couverture et les résultats de qualité de service des opérateurs mobiles en Outre-mer. "Dorénavant, les consommateurs ultramarins pourront comparer les opérateurs mobiles qui se trouvent sur leur territoire", s'est félicitée, dans un autre communiqué, la ministre des Outre-mer Annick Girardin.

"Conformément aux engagements pris dans le 'Livre Bleu Outre-mer', présenté au président de la République le 28 juin, cet outil cartographique dont bénéficiait déjà l'Hexagone, est désormais disponible en Guadeloupe, en Guyane, en Martinique, à Mayotte et à La Réunion", a-t-elle salué.

Des territoires bien couverts en 4G. L'outil cartographique interactif de l'Arcep permet de comparer les opérateurs mobiles, avec "des cartes de couverture des opérateurs", portant sur les services voix et SMS et sur l'Internet mobile. "La plupart des opérateurs mobiles ultramarins ont commencé à déployer la 4G dès l'attribution de leurs fréquences, en novembre 2016. Ils proposent, pour la plupart et sur la majorité des territoires, des taux élevés de couverture de population en 4G, au bénéfice de nombreux de leurs clients", note l'Arcep.

Une moindre couverture en Guyane. L'autorité souligne cependant qu'en Guyane, si Orange et SFR ont déployé de la 4G pour une grande partie de la population (plus de 80%), "leurs résultats sont pénalisés par une couverture du territoire réduite, et en dessous de ce qui est mesuré dans les autres territoires. En particulier, la couverture mobile, aussi bien pour les services voix/SMS qu'Internet mobile, des axes routiers mesurés est faible, ce qui a pour conséquence des résultats de qualité de service nettement en retrait de ceux mesurés dans les autres territoires".

Un réseau moins qualitatif à Mayotte. Elle note aussi qu'à Mayotte, Orange et SRR (filiale de SFR) ont largement déployé leurs réseaux 4G et affichent des taux de couverture 4G élevés, et ce "au bénéfice de la qualité de service qu'ils proposent à leurs clients, en particulier s'agissant des débits moyens relevés ou des taux de chargement des pages web. (...) Les résultats sont toutefois en retrait par rapport à ce qui est mesuré à La Réunion".