On a testé le Samsung Galaxy A8 : un milieu de gamme convaincant, mais un peu cher

  • A
  • A
On a testé le Samsung Galaxy A8 : un milieu de gamme convaincant, mais un peu cher
Le Galaxy A8 arrive en France.@ DR
Partagez sur :

Le Galaxy A8 (2018) de Samsung, modèle milieu de gamme, arrive en France. Europe 1 l'a essayé.

Il y a les Galaxy S, les Galaxy Note, mais pas question pour Samsung d'oublier le Galaxy A, un modèle milieu de gamme, vendu pour moins de 500 euros, que le constructeur renouvelle tous les ans au mois de janvier ou février. Baptisé Galaxy A8 (2018), le modèle de cette année mise sur les atouts de ces aînés (grand écran, taille compacte, autonomie importante...) pour convaincre, mais est-ce vraiment suffisant pour percer dans le marché ultra-concurrentiel des mobiles vendus entre 300 et 500 euros ? Nous l'avons testé !

Un design particulièrement réussi. Bien que les bords entourant l'écran soient encore légèrement épais, ils ont été considérablement réduits par rapport au modèle de 2017. L'écran occupe désormais une très large partie de la façade. Le capteur d'empreintes digitales, jusqu'à présent placé dans un bouton sous l'écran à l'avant, migre à l'arrière, juste en dessous de l'appareil photo ce qui lui permet de rester facilement accessible. Dans les mains, le Galaxy A8 (2018) est agréable à tenir. Ses tranches arrondies et son dos en verre ont été suffisamment bien travaillés pour que le smartphone ne glisse pas des mains. 

Performant, mais imparfait. L'écran de 5,6 pouces s'avère particulièrement réussi. Les couleurs sont vives, le taux de contraste élevé et la luminosité au rendez-vous. A l'intérieur, le processeur Exynos maison et les 4Go de mémoire vive font l'affaire pour les taches courantes. Il est en revanche en difficulté dès lors que l'on essaye de jouer à des jeux plus gourmands. L'interface sobre et classique reste cependant agréable à utiliser et permet sans aucun problème de naviguer sur Internet, de consulter ses mails ou encore de faire tourner la majorité des applications. Malheureusement, Samsung n'a pas opté pour la dernière version d'Android, Oreo, et c'est l'avant-dernière, Nougat, qui est installée. Une mise à jour devrait tout de même être proposée.

De belles photos. A l'arrière, l'appareil photo de 16MPixels est très convaincant. Dans de bonnes conditions lumineuses, il réalise de très beaux clichés avec des couleurs justes. Les choses se gâtent en revanche en basse lumière et de nuit : le Galaxy A8 peine parfois à faire la mise au point ou à réaliser des images nettes.

Une autonomie excellente. S'il est un point sur lequel le Galaxy A8 (2018) excelle, c'est bien l'autonomie. Comme les précédents modèles, le smartphone dépasse très largement la journée sur une batterie. Avec un usage modéré, il est même possible de tenir deux jours sans recharger son mobile. Surtout, s'il venait à se décharger un peu trop rapidement, le système de charge rapide permet de gagner plus de 40% en 30 minutes.

Une concurrence très performante. Le Galaxy A8 (2018) est un bon smartphone, convaincant, qui a de nombreux avantages. Cependant, son prix, 499 euros le place sur un marché ultra-concurrentiel où d'autres font mieux que lui. C'est notamment le cas du OnePlus 5T qui, malgré une caméra décevante, cumule les avantages.