Messenger Day, le "nouveau" réseau social de Facebook qui vient concurrencer Snapchat

  • A
  • A
Messenger Day, le "nouveau" réseau social de Facebook qui vient concurrencer Snapchat
Facebook lance son nouveau réseau social d'échange de vidéos et de photos : Messenger Day@ capture d'écran Facebook
Partagez sur :

Messenger se transforme en "Messenger Day" pour devenir un réseau social à part entière. Sa particularité ? L'échange de photos customisées éphémères que l'on peut utiliser pour créer des galeries.

Facebook a lancé officiellement son nouveau réseau social : Messenger Day. Grâce à cette application, l'utilisateur va pouvoir customiser ses photos et vidéos (qui s'effaceront au bout de 24 heures) avec des stickers, limiter leur visibilité à un cercle de privilégiés, les intégrer dans des "stories"… De nouvelles fonctionnalités qui rappellent étrangement celles de Snapchat, le réseau social des ados. À quoi va ressembler cette nouvelle application ?

"Messenger Day", un nouveau réseau social de photos. Testée en Pologne et en Australie depuis quelques mois, "Messenger Day" est officiellement disponible sur Android et iOS depuis jeudi. Les différents filtres et stickers pour customiser photos et vidéos seront toujours disponibles et l'utilisateur pourra désormais publier des contenus visibles pendant seulement 24 heures, détaille Facebook sur son blog. Par défaut, seuls les amis de l'utilisateur peuvent voir ses contenus mais il peut encore en restreindre l'accès à un groupe choisi.

Dernière fonctionnalité : "My Day". L'utilisateur peut ajouter ses photos dans une galerie… à la manière des "Stories" de Snapchat. En clair, raconter une histoire avec une série de photos qui disparaît après 24 heures. L'intérêt de cet aspect éphémère ? Faire un récit de l'instant présent qui ne reste pas sur le profil de l'utilisateur. 



Une nouvelle offensive après Slingshot. Si ces fonctionnalités sont nouvelles pour Facebook, elles existent déjà dans l'application au petit fantôme jaune. Depuis que Snapchat a refusé l'offre de rachat de 3 milliards de dollars (environ 2,21 milliards d’euros) de la firme de Mark Zuckerberg en 2014, le réseau social se fait largement concurrencer sur son terrain.

En juin 2014, Facebook lançait Slingshot aux États-Unis (retirée un an plus tard), une application qui permettait d’échanger des photos ou des vidéos avec des utilisateurs qui, pour les consulter, devaient en envoyer à leur tour. Un système d'échanges de photos à court terme qui marchait sur les plate-bandes de Snapchat qui a fait des photos éphémères sa marque de fabrique.

... et Instagram. Une fonctionnalité également intégrée au réseau social de photos, Instagram en 2016. L'application a été rachetée par Facebook en 2012. Avec l'option "Instagram direct", les utilisateurs peuvent échanger des photos éphémères avec un ou plusieurs contacts. Et depuis l'été dernier, Instagram donne la possibilité de créer des "Stories", autrement dit, des galeries de photos ou de vidéos. Cette fonctionnalité serait utilisée par 300 millions d'utilisateurs par jour, d'après les informations du site spécialisé TechCrunch.

L'arrivée de Messenger Day, issu de Messenger qui compte plus d'un milliard d'utilisateurs, également sur ce secteur pourrait mettre encore davantage la pression à Snapchat qui vient d'entrer à WallStreet malgré ses 400 millions de dollars de pertes (376 millions d'euros).