L'iPhone SE et l'iPad Pro débarquent en France

  • A
  • A
L'iPhone SE et l'iPad Pro débarquent en France
L'iPhone SE d'Apple.@ Apple
Partagez sur :

APPLE - La marque à la pomme sort jeudi en France ses nouveaux produits. L'iPhone SE est le plus attendu.

Journée importante pour Apple. A la veille de ses 40 ans, la marque à la pomme commercialise jeudi, en France et dans le monde, deux nouveaux produits. Au menu des nouveautés, un iPhone SE à la taille d'écran réduite, mais également un iPad Pro au format historique de la tablette d'Apple, 9,7 pouces.

L'enjeu iPhone SE. Ce n'est certes pas le grand raout des traditionnelles sorties des nouveaux iPhone du mois de septembre, mais l'enjeu du lancement de jeudi est tout de même important pour Apple. Alors que les ventes d'iPhone ont stagné lors du dernier trimestre 2015, le nouvel iPhone SE doit permettre à l'entreprise de reconquérir une clientèle perdue. Avec son écran de 4 pouces, l'iPhone SE se destine en effet aux possesseurs d'iPhone 4S, 5 ou 5S désireux de changer de modèle, mais qui ne souhaitent pas passer à un écran plus grand comme le proposent les iPhone 6s et 6s Plus. Ces clients n'ont en effet pas changé de smartphone depuis un peu plus de deux ans - quand le cycle moyen de renouvellement de nos téléphones est d'un an et demi. De quoi laisser espérer à Apple de bons chiffres de ventes et un fort taux de renouvellement dans les semaines à venir. L'iPhone SE est vendu à partir de 489 euros.

L'iPad Pro. L'attente est moins importante pour l'iPad Pro de 9,7 pouces. Celui qui vient compléter une gamme lancée en septembre dernier avec l'iPad Pro de 12 pouces est en effet moins accessible. Surtout, le cycle de renouvellement des iPad est nettement plus long, aussi bien pour le client que chez Apple. Nul ne serait d'ailleurs capable de prédire avec précision le rythme des sorties d'iPad, alors que celui de l'iPhone est très clair (tous les ans en septembre). La hausse du prix de vente de ce modèle par rapport au précédent (695€, dans sa version la moins chère) pourrait également freiner certains clients. La baisse de prix du précédent modèle, l'iPad air 2, à partir de 439 euros, pourrait en revanche pousser les clients à renouveler leur tablette.