Les objets tous connectés, mais pour quelle utilité ?

  • A
  • A
Partagez sur :

Du futile, voire inutile, au plus sérieux, les objets connectés envahissent nos vies. Et le phénomène ne devrait pas s'arrêter vu l'ampleur des possibilités du marché.

Réfrigérateur, montre, chaussures, lunettes... Les objets de la vie courante deviennent tour à tour communicants. Même les grille-pain ou les cravates deviennent connectables ! D'ici 2020, le marché des objets connectés devrait atteindre 50 milliards. Nicolas Mourier, expert et consultant indépendant, spécialiste des objets connectés, était l'invité de C'est arrivé cette semainepour évoquer notre futur quotidien ultra-connecté.

Une notion prime selon lui : "la surcharge cognitive". C'est à dire que si l'on se surcharge et qu'on est obligé d'apprendre ou de perdre beaucoup de temps pour utiliser ces objets, alors il n'y a pas de bénéfice cognitif. Mais ces objets évoluent très vite, se perfectionnent pour apporter plus de gains que de contraintes.