Le plus grand télescope spatial, James Webb, est prêt à remplacer Hubble

  • A
  • A
Le plus grand télescope spatial, James Webb, est prêt à remplacer Hubble
Le télescope spatial est enfin prêt !@ ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

La construction du télescope spatial James Webb, sept fois plus grand que son prédécesseur Hubble, a touché à sa fin. Il doit maintenant subir une série de tests avant d'être mis en orbite.

C'est le plus grand télescope spatial jamais construit. Le satellite James Webb, qui doit remplacer le télescope Hubble, est enfin assemblé, ont annoncé ses concepteurs le 2 novembre. "Aujourd’hui, nous célébrons le fait que notre télescope est terminé", a déclaré l’astrophysicien John Mather, l’un des maîtres d’œuvre, lors de l’annonce officielle organisée par l’administrateur de la Nasa, Charles Bolden, rapporte Le Cosmographe.



Sept fois plus grand que Hubble. Le miroir primaire de 6,5 mètres de diamètre et composé de 18 segments hexagonaux du satellite a été assemblé avec soin. Il s'agit du plus grand télescope spatial jamais construit : il est sept fois plus grand que son prédécesseur Hubble, mis en orbite en 1990. La construction de James Webb avait débuté il y a plus de 20 ans : "Nous avons accompli deux décennies d’innovation et de travail acharné, et voici le résultat : nous ouvrons un tout nouveau territoire d’astronomie", s'est félicité John Mather.

Sonder les confins de l'Univers. Des tests de résistance doivent maintenant être réalisés pour prouver que James Webb est prêt à être mis en orbite. Les astrophysiciens n'ont pas le droit à l'erreur puisqu'il sera impossible d'envoyer des humains pour le réparer, étant donné qu'il sera positionné à 1,5 million de km du globe. La performance du télescope permettra de distinguer un bourdon de la Lune. Mais son objectif sera avant-tout, dans ses cinq à dix années d'exploitation, de sonder les confins de l'Univers à plus de 13 milliards années-lumière. Son lancement dans l'espace est prévu pour octobre 2018.