07/02/2018 - 07h34

La voiture lancée par Falcon Heavy filmée en direct depuis l'espace

© Capture Twitter

Plusieurs centaines de milliers de personnes ont suivi en direct sur internet mardi l'épopée de la voiture propulsée dans l'espace par la fusée Falcon Heavy, donnant lieu à des images spectaculaires du véhicule et de "Starman", son conducteur factice, avec vue imprenable sur la planète Terre. "Apparemment, il y a une voiture en orbite autour de la Terre", a tweeté le richissime et fantasque fondateur de SpaceX, Elon Musk, avec un lien renvoyant vers la vidéo de cette mise en scène digne d'un film de science-fiction.

De nombreux clin d’œil. Les images, bien réelles, ont montré la voiture de sport Tesla - l'autre entreprise phare d'Elon Musk - et le mannequin Starman, référence à un morceau de David Bowie, recouvert d'un scaphandre blanc et assis sur le siège conducteur, un bras au volant, l'autre sur la portière. "Ne paniquez pas!", enjoignait un petit écriteau placé sur le tableau de bord, clin d’œil au "Guide du voyageur galactique", célèbre roman de science-fiction, tandis que la planète Terre, dont on distinguait clairement les mers et continents, se reflétait sur la carrosserie rouge cerise du véhicule électrique. Ultime détail, non perceptible à l'image, la légendaire chanson "Space Oddity" de David Bowie est jouée en boucle par l'auto-radio du véhicule.



La fusée la plus puissante du monde. Plusieurs caméras ont montré différents plans de la voiture, toujours attachée à la partie supérieure de la fusée, se dirigeant vers la planète Mars. "J'adore l'idée d'une voiture dérivant apparemment à l'infini dans l'espace et qui sera peut-être découverte par une race extraterrestre dans des millions d'années", avait imaginé l'an dernier Elon Musk, qui prépare depuis 2011 ce lancement ne ressemblant à nul autre. La fusée Falcon Heavy a décollé  avec succès depuis Cap Canaveral en Floride à 20h45 GMT mardi et deux de ses trois lanceurs d'appoint ont accompli la prouesse de se reposer sur Terre quelques minutes plus tard.